Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms… Et encore une première mondiale pour la Freebox, “vous écoutez c’est neuf”, SFR et la GSM attitude

Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms… Et encore une première mondiale pour la Freebox, “vous écoutez c’est neuf”, SFR et la GSM attitude

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …


 

14 décembre 2004 : Free donne le coup d’envoi de la TV en HD par l’ADSL

 

Une avant-première mondiale ! Le 14 décembre 2004, Free annonçait la diffusion de deux chaînes en haute définition via son nouveau réseau ADSL 2+. Cette diffusion a été réalisée en partenariat avec France Télévisions, sur deux canaux, avec des programmes provenant des chaînes du groupe.

Une démonstration de force pour le réseau de Free à l’époque, qui souhaitait commercialiser la TV en HD à l’avenir, une fois la haute définition proposée par assez de chaînes.


 

15 Décembre 1992 : SFR ouvre le deuxième réseau GSM en France

 

C’est l’arrivée du deuxième opérateur après France Télécom sur le marché de la téléphone mobile. Bien que le marché du téléphone mobile soit encore réservé à un public de niche, le 15 décembre 1992 marque les premiers pas d’un autre opérateur que France Telecom dans ce domaine, nommé SFR. Bouygues Telecom suivra, deux ans plus tard. 

La téléphonie mobile mettra plusieurs années à s’installer dans les poches des français. Si pendant deux ans, Itinéris et SFR rivaliseront d’opérations de communication pour engranger des abonnés, c’est peu de temps avant l’arrivée d’un troisième opérateur que le premier forfait grand public débarque, nommé “Déclic” et lancé par France Télécom. Pour vous donner une idée, deux ans après le lancement du réseau de SFR, le nombre d’abonnés en France est alors de 280 000.

L’occasion de vous montrer le premier téléphone GSM français : L’Alcatel 9109 HA !

 


 

15 décembre 2009 : Free lance l’enregistrement des programmes à distance

 

La Freebox n’en finit pas d’être enrichie de nouvelles fonctionnalités. Le 15 décembre 2009, l’opérateur de Xavier Niel annonce une nouvelle fonction pour son magnétoscope numérique inclut dans les Freebox HD : l’enregistrement à distance. Dès cet instant, les abonnés pouvaient ainsi programmer leurs enregistrements depuis leur espace abonné. Si ce n’est pas encore une application pour smartphone (le terminal n’étant pas encore très démocratisé), la fonctionnalité était assez complète avec plusieurs types d’enregistrements proposés.

Il était ainsi possible de programmer un enregistrement immédiat, différé, ponctuel ou périodique mais aussi de réaliser l’opération directement depuis votre grille des programmes. La qualité de l’enregistrement était adapté aux définitions proposées par les différentes chaînes de Freebox TV : HD, SD ou version “bas débit”. A noter qu’il était également possible d’enregistrer ses programmes sur un disque dur externe et d’en réaliser deux en même temps. Merci Free !


 

16 Décembre 1997 : Création de Neuf (connue sous le nom 9 Telecom)

 

Le fournisseur d’accès à Interne est né le 16 décembre 1997, sous l’impulsion du groupe Bouygues. Sa première offre commerciale double play sera lancée en 2002, sous le nom simple de “Tout9”, et proposait à l’époque l’accès à internet (jusqu’à 8 Mbit/s) et la téléphonie sur IP. Pour le triple-play, il faudra attendre la Neufbox Trio3C, en 2004, avec l’intégration de l’ADSL2+ et le support d’un décodeur NeufTV. L’opérateur a fourni l’ADSL pour 4.4 millions d’abonnés en 2007 avant d’être racheté par SFR l’année suivante. 


 

18 Décembre 2009 : Free mobile obtient la licence 3G

 

Free mobile est le quatrième opérateur à obtenir cette licence en fin d’année 2009. Lors de l’annonce de son acquisition le 18 décembre 2009, Iliad voit déjà en cette licence l’occasion de devenir un “acteur majeur” du domaine et de “libérer l’usage du mobile au bénéfice du consommateur“.