Reconfinement : les réseaux sont prêts, mais Orange, Free, Bouygues et SFR comptent aussi sur les abonnés

Reconfinement : les réseaux sont prêts, mais Orange, Free, Bouygues et SFR comptent aussi sur les abonnés

Les représentants des différents opérateurs sont unanimes : comme au printemps dernier, les réseaux fixes et mobiles tiendront bon. Les conseils distillés il y a quelques mois sont toujours d’actualité.

Pas de souci à se faire, mais chacun devra quand même y mettre du sien, tel est le message adressé aux utilisateurs par les quatre grands opérateurs. Lors de la première phase de confinement de la population sur fond de crise sanitaire, Orange, Free, Bouygues et SFR avaient fait appel au bon sens des abonnés et au soutien des plates-formes de streaming populaires. Aux premiers, il était notamment demandé de privilégier le Wi-Fi à la maison plutôt que le 4G. Aux secondes, les opérateurs télécoms demandaient de baisser la qualité de diffusion. Il s’agissait alors de soulager les réseaux, davantage mis à l’épreuve que d’habitude.

Mais Orange, Free, Bouygues et SFR sont-ils prêts cette fois-ci, alors que la seconde phase de confinement a été annoncée ce mercredi par le président de la République, sur fond de reprise de l’épidémie de Covid-19. La réponse est oui. “Ça a tenu en mars, ça tiendra en novembre”, indique-t-on en effet du côté des opérateurs, en soulignant l’expérience et le dimensionnement des réseaux en conséquence.

Mais pas sans le bon sens des abonnés

“Nous sommes prêts à affronter ce nouveau confinement”, a assuré ce matin Iliad, la maison-mère de Free et Free Mobile. Jean-Paul Arzel, directeur réseau chez Bouygues Telecom, se veut aussi rassurant : “Toute la Direction Réseau de Bouygues Telecom est pleinement mobilisée, dans les équipes centrales et sur le terrain, pour assurer la continuité des services fixe et mobile”. Même son de cloche du côté d’Orange. “Comme au printemps, vous pourrez compter sur tous nos réseaux Orange France et sur la mobilisation de l’ensemble de nos équipes pour vous accompagner tout au long des semaines qui arrivent”, a déclaré Fabienne Dulac. Et de résumer : “Nous sommes prêts”.

Les telcos comptent cependant sur les abonnés. Les réseaux tiendront, “à condition que les consommateurs gardent les bons réflexes”. Exemple : “à la maison, il faut privilégier le Wi-Fi au mobile, même si la 4G est très performante”.

Source : Le Figaro