Netflix : le gain d’abonnés à la plateforme de SVOD dégringole

Netflix : le gain d’abonnés à la plateforme de SVOD dégringole

Netflix a révélé un bilan trimestriel qui fait pâle figure après des mois de confinement qui ont propulsé le nombre d’abonnés au service de SVOD à des niveaux records.

C’était prévu, mais ça reste la douche froide. Alors que durant les deux premiers trimestres de l’année, boostée par le confinement, la plateforme de SVOD a fait le plein de nouveaux adeptes (26 millions en tout), la plateforme n’a séduit “que” 2.2 millions d’abonnés sur la période de juin à septembre 2020, contre 6.8 millions au troisième trimestre 2019. Mais il prévoit une relance pour la fin de l’année.

Le géant américain compte désormais 195 millions d’abonnés dans le monde, pour un chiffre d’affaire de 6.4 milliards de dollars. S’il est supérieur aux prévisions des analystes, le bénéfice net par action a déçu, au point de faire perdre plus de 5% à la Bourse de New York. Un écart que la plateforme a expliqué par ses “résultats record du premier semestre“. Il faut dire que depuis le début de l’année, plus de 28 millions d’utilisateurs ont souscrit à Netflix, ce qui représente un peu plus que le gain total d’abonnés durant l’année 2019.

Et ces abonnés n’abandonnent pas le service, “la rétention reste solide et l’engagement par membre du foyer était en hausse sur un an“, assure ainsi la plateforme. Pas de chiffre pour la France cependant, comme d’habitude.

Si les prévisions de Netflix pour ce trimestre étaient un peu trop hautes (un gain de 2.5 millions d’utilisateurs), la firme prévoit tout de même de gagner 6 millions nouveaux abonnés d’ici à la fin de l’année. Tout en tempérant ces prévisions : ” La pandémie et ses conséquences continuent de rendre toutes les projections très incertaines, mais si le monde se remet en 2021 comme nous l’espérons, nous tablons sur une croissance d’un niveau comparable à ceux d’avant le Covid-19 “, ces prévisions étant moindres que celles de l’année dernière.