Iliad s’apprête à construire ses premiers datacenters italiens

Iliad s’apprête à construire ses premiers datacenters italiens

Un nouveau projet est enclenché pour Iliad, qui recherche quelqu’un à même de gérer ses propres datacenters en Italie.

Iliad Italia a pas mal de plans pour le futur. L’opérateur italien recherche en ce moment une personne qui sera assignée au développement et à la gestion de nouveaux sites informatiques et qui devra superviser leur construction. Ce poste devra être occupé dans les bureaux d’Iliad à Milan, mais pas plus d’informations quant à l’emplacement des futurs datacenters. La liste des défis que devra relever celui qui décrochera le poste est cependant assez conséquente.

  • Représenter Iliad Italia dans le développement et la gestion de nouveaux sites informatiques (Data-centers) et superviser le projet et la construction de ceux-ci.

  • Savoir gérer toutes les phases qui contribuent à la réalisation du projet : de la conception à l’inauguration du site (démolition, construction, rénovation du bien, tous les lots confondus)

  • Superviser les études et investigations nécessaires à la faisabilité du projet (système de ventilation, ASI, générateur, détection et extinction incendie, contrôle d’accès, etc.), coordonner et mettre en œuvre toutes les opérations techniques, économiques, environnementales et financières

  • Garantir la qualité des prestations, dans le respect des coûts et des délais

  • Suivre et coordonner les prestataires des partenaires en étroite collaboration avec le Responsable Opérationnel.

C’est donc bien une tête pensante qui est recherchée. Il s’agira ici du premier site de ce genre en Italie pour le groupe Iliad, qui possède déjà 6 datacenters via sa filiale Scaleway dont 4 sont situés en France, en Île-de-France. Les deux autres se trouvent en Pologne (inauguré le 17 septembre dernier à Varsovie) et à Amsterdam.

Un nouveau projet pour l’opérateur italien qui , en plus de vouloir continuer sa progression sur le marché mobile, s’apprête à lancer sa Freebox début 2021 et donc investir le marché du fixe. A cela s’ajoute donc le projet de construire des datacenters sur le territoire italien, qui n’en est cependant qu’à ses débuts.

Source : UniversoFree