Clin d’oeil : Allô la Lune, ici la 4G, une zone blanche très lointaine dans le viseur

Clin d’oeil : Allô la Lune, ici la 4G, une zone blanche très lointaine dans le viseur

La 4G va poser ses antennes sur la lune. Le satellite de la Terre est enfin prêt à obtenir son propre réseau de téléphonie mobile alors que de nombreux Terriens n’en profitent toujours pas. Avec Nokia à la manoeuvre !

Depuis l’annonce en 2018 d’un projet d’antennes-relais de Nokia sur la lune permettant la mise en place d’un réseau 4G, c’était le silence radio. La première mission envisagée est semble-t-elle tombée à l’eau mais une seconde très sérieuse lui emboîte le pas.

Dans l’optique d’atteindre son objectif 2028, à savoir construire une base lunaire et d’y maintenir, on peut rêver, une présence humaine , la NASA a décidé d’octroyer 370 millions de dollars à plusieurs groupes afin de déployer plusieurs technologies sur la Lune. Y figurent la production d’électricité à distance, la robotique, et la 4G .

Sérieusement ? Et pour quelle raison ? Que les astronautes puissent poster sur Instagram leurs acrobaties sur le sol lunaire ? Pas vraiment non, selon la NASA, la 4G devrait fournir une communication plus fiable et plus longue que les normes radio actuelles. 

Le but est de permettre “toute activité que les astronautes devront mener, permettant l’échange de communication par voix et vidéo, la télémétrie et l’échange de données biométriques, ou encore le déploiement et la manoeuvre de robots”, a expliqué Nokia.

Le géant finlandais a ainsi reçu 14,1 millions de dollars pour ce projet. Il sera associé à la société spécialisée dans le vol spatial Intuitive Machines pour développer ce réseau. De plus petites cellules seront utilisées ( les mêmes que pour la 5G) afin d’être moins énergivore mais aussi pour prendre moins de place dans les fusées. Si leur portée sera plus limitée, l’absence d’arbres ou de bâtiments pourraient rendre la LTE lunaire l plus efficace !

Source : Nokia , AFP