Xavier Niel annonce qu’un tiers des abonnés Freebox sont déjà en fibre, et donne sa solution pour aller encore plus vite

Xavier Niel annonce qu’un tiers des abonnés Freebox sont déjà en fibre, et donne sa solution pour aller encore plus vite

Pour avoir plus de fibre, il faut moins de cuivre martèle Xavier Niel.

Dans l’interview accordée ce matin aux Echos, Xavier Niel a également abordé le sujet de la fibre. L’opérateur est bien placé sur cette technologie puisque depuis 5 trimestres consécutifs, il est le premier recruteur, devant Orange. Cela demande de gros investissements à Iliad/Free mais c’est justifié selon son fondateur car “la demande est là et elle augmente de manière significative. Le confinement a encore accéléré cette tendance.”

Pour donner une idée de l’avancé du déploiement FTTH chez Free, Xavier Niel donne un chiffre : ” plus d’un tiers de notre base a déjà basculé”. En effet, selon les derniers chiffres publiés par Iliad, en date du 30 juin 2020, l’opérateur comptait 6,572 millions d’abonnés Freebox dont 2,218 disposaient de la fibre. Mais même si ça avance rapidement, le fondateur de Free a sa recette pour accélérer encore : ” Pour aller encore plus vite, il faudrait qu’Orange prenne la décision d’éteindre son réseau historique en cuivre dans un calendrier court partout où la fibre est disponible. Ou que le régulateur l’y pousse en baissant drastiquement les tarifs du dégroupage [le prix auquel les concurrents d’Orange sous-louent une partie du réseau cuivre, NDLR].” Et il se désole que ce ne soit pas le cas : “Malheureusement, ce n’est pas le choix fait par l’Arcep et c’est dommage. Ce serait l’occasion de moderniser intelligemment notre pays en le faisant basculer massivement dans le digital.” Free avait d’ailleurs expliqué quelle forme pourrait prendre cet arrêt progressif du cuivre, au bénéficie de la fibre.