Smartphones : Google officialise deux Pixels compatibles 5G et Xiaomi présente sa famille Mi 10T rendant la technologie accessible

Smartphones : Google officialise deux Pixels compatibles 5G et Xiaomi présente sa famille Mi 10T rendant la technologie accessible

Chaque semaine, retrouvez un condensé des annonces autour des smartphones. Au menu : l’annonce des nouveaux Mi 10T de Xiaomi, la présentation des nouveaux Pixel 4a 5G / Pixel 5 de Google et l’arrivée du Sony Xperia 5 II. Que des smartphones 5G dans le lot, certains plus accessibles que d’autres.

Cette semaine, Xiaomi a annoncé trois smartphones Mi 10T Lite, Mi 10T et Mi 10T Pro, tous les trois compatibles 5G et dotés d’un écran IPS 6,67 pouces FHD+.

Positionné sur le milieu de gamme, le premier opte pour un chipset Snapdragon 750G, un écran 120 Hz et un capteur photo principal 64 Mégapixels. En haut de gamme, les deux autres embarquent un chipset Snapdragon 865, un écran 144 Hz et un module photo 108 Mégapixels. La version Pro permet d’avoir plus de stockage et la stabilisation optique.

Le prix du Mi 10T Lite démarre à 299,90 euros et celui du Mi 10T Pro à 569,90 euros. Le modèle standard coûte 499,90 euros.

De son côté, Google a détaillé les Pixel 4a 5G et Pixel 5. Tous les deux ont un chipset Snapdragon 765G pour proposer la 5G, un écran OLED, un son stéréo, un double capteur photo 12,2 + 16 Mégapixels et une charge rapide 18 Watts. Plus haut en gamme, le Pixel 5 ajoute l’affichage 90 Hz, et la charge sans-fil. Il profite aussi d’une finition aluminium, contre plastique pour le Pixel 4a 5G.

Les Pixel 4a 5G et Pixel 5 ont été annoncés à respectivement 499 et 629 euros.

 

Quant au Sony Xperia 5 II annoncé pour l’automne, il apparait désormais en précommande en France. Coûtant 899 euros, il propose pour rappel un chipset Snapdragon 865 synonyme de 5G, un écran OLED 120 Hz promettant de la fluidité dans les jeux, un triple capteur photo 12 + 12 + 12 Mégapixels assurant de la polyvalence et une batterie 4 000 mAh supportant la charge 21 Watts. 

La firme nippone conserve le ratio 21/9 pensé pour le contenu et la prise en main, mais persiste aussi avec la bordure permettant d’accueillir le capteur à selfies. Autrement dit : pas de poinçon ni d’encoche.