Monaco Telecom : seulement une centaine d’abonnés 5G en un an pour l’opérateur de Xavier Niel

Monaco Telecom : seulement une centaine d’abonnés 5G en un an pour l’opérateur de Xavier Niel

Pas d’iPhone 5G, pas d’utilisateurs équipés. La 5G grand public cherche encore ses adeptes à Monaco.

La 5G de Monaco Telecom peine à prendre son envol dans la Principauté. Le labo à prouesses technologiques de Xavier Niel ( 50,02%), a lancé en juillet 2019 la cinquième génération de téléphonie mobile, avec Huawei. Au total, 46 antennes ont suffi à couvrir la ville-Etat, l’opérateur s’est d’ailleurs targué d’être le premier pays totalement couvert. Plus d’un an plus tard, force est de constater que le grand public n’a pas adopté la 5G dans la Principauté. Seulement “une centaine d’abonnés 5G” sur 40 000 abonnés mobile chez Monaco Telecom, a indiqué récemment à l’AFP Frédéric Genta, délégué interministériel à la transition numérique de Monaco. La raison, 80% des utilisateurs monégasques sont équipés aujourd’hui d’iPhone, seulement Apple n’a pour l’heure pas encore commercialisé de flagships 5G. Les usages devraient donc évoluer d’ici la fin de l’année avec le lancement de l’iPhone 12. Surtout que l’opérateur n’a pas encore monétisé cette technologie, ses forfaits sont aujourd’hui tous 5G, sans augmentation de prix.

A contrario, la 5G est aujourd’hui davantage plébiscitée dans d’autres secteurs avec des applications concrètes. A Monaco, Abribus offrent du wi-fi grâce aux sites 5G. Les pompiers utilisent cette nouvelle technologie pour envoyer des drones en reconnaissance au cours de leurs interventions, avec des images en temps réel. Autre satisfaction, la 5G attire aujourd’hui de plus en plus de startups dans la Principauté et crée de nouveaux emplois. 

Source : Le Journal de Montreal