Qui est Play, l’opérateur polonais qu’Iliad/Free veut racheter ?

Qui est Play, l’opérateur polonais qu’Iliad/Free veut racheter ?

Surprise dans le milieu des télécoms, la maison-mère de Free a lancé une offre publique sur Play. Qui est cet opérateur en Pologne, et en quoi intéresse-t-il Iliad ?

A la découverte de cet opérateur fondé en 2005 qui a pris la première place sur son marché en 15 ans, sur lequel Iliad a officiellement jeté son dévolu ce matin. De son lancement à sa domination du marché, un retour s’impose sur Play.

Une ascension fulgurante dans le mobile

Avec un lancement commercial en 2007, Play propose déjà une première pour un opérateur mobile polonais : avec des tarifs de roaming abordables. Il engrange 500 000 abonnés l’année de son lancement, et enchaîne les ascension, puis passe la barre des deux millions l’année suivante et atteint 3.5 millions d’abonnés en 2009, représentant ainsi 7.7% du marché… Et l’ascension continue.

C’est en 2017 que l’opérateur a dépassé Orange, le numéro 1 national et est resté indétrônable depuis. Il comptabilise aujourd’hui plus de 15 millions d’abonnés et couvre plus de 99% de la population en 4G, ayant lancé son propre réseau en 2011.

En 2019, l’opérateur a lancé son réseau 5G et proposait une couverture de 48.3% de la population à la fin de l’année, pour lancer ses offres cette année, en 2020.

Les offres actuelles de Play

L’opérateur propose quatre forfaits mobiles “Solo” , dont trois offres 5G.

  • Un premier forfait à 35 zloti par mois ( soit 7.86€), avec 3Go de data et appels,SMS et MMS illimités.
  • Le forfait Solo M quant à lui, compatible 5G propose 20 Go (dont 5.83Go utilisables à l’étranger), appels SMS, MMS illimités, mais aussi un accès à 25 chaînes TV via Play Now TV, disponible en OTT et via une application, à six mois d’abonnement Amazon Prime Video offert et à trois mois offerts sur le service musical Tidal en option. Le tout pour un équivalent de 12.35€/mois.
  • Solo L propose les mêmes options, avec cette fois 70 Go (dont 7.94 Go en roaming) pour 16.84€/mois
  • Et enfin, le forfait illimité Solo Homebox , à 19.09€/mois, avec data illimitée mais un débit réduit au delà de 70Go. Mêmes options que les offres précédentes, avec également internet illimité au domicile, via une offre internet mobile fixe (débit limité au delà de 150 Go).

Outre ces forfaits, il est également possible de souscrire à la même offre pour plusieurs clients en même temps et de bénéficier d’une réduction sur les abonnements supplémentaires. L’opérateur propose également des offres 4G et 5G fixe, avec une enveloppe data oscillant entre 70 et 500Go. Il représentait en 2019 8.4% du marché de des offres 4G/5G fixe, s’étant lancé sur ce segment en 2018.

L’opérateur comptait en juin dernier 761 magasins et 2800 employés. Son réseau repose quant à lui sur 8 225 sites (fin juin 2020), opérant en 4G sur les bandes 800, 1800, 2100 et 2600.

Un succès très rapide et des offres disruptives donc, ce qui n’a pas manqué d’attirer l’attention d’Iliad, qui considère que les deux opérateurs “partagent une histoire de réussite semblable comme derniers entrants mobile dans trois grands pays européens”. De quoi faire de la maison-mère de Free “le meilleur partenaire industriel pour accompagner la croissance de Play sur le marché mobile” et préparer son lancement sur le fixe pour le premier semestre 2021. Pour rappel, l’offre publique annoncée par Iliad ce matin doit se clôturer le 25 novembre prochain et si elle est fructueuse, l’opération fera d’Iliad le 6e groupe télécom d’Europe avec 41 millions d’abonnés.