Téléfoot : “des discussions très avancées avec Orange et des négociations en cours avec Canal+”

Téléfoot : “des discussions très avancées avec Orange et des négociations en cours avec Canal+”

Pour atteindre ses objectifs et être accessible au plus grand nombre, le nouveau diffuseur de la Ligue 1 a bien l’intention de ne pas se passer d’Orange. Les discussions sont aujourd’hui très avancées selon le directeur général de Téléfoot. Dans le même temps, des propositions sont sur la table avec Canal+.

Le plus dur reste à faire, c’est-à-dire convaincre Orange et Canal+. Après avoir signé un accord de distribution avec SFR et Bouygues Telecom en l’échange de services (partenariat avec TF1 et co-diffusion de la Ligue des Champions avec RMC Sport), mais aussi Free, Netflix et Samsung, la chaîne Téléfoot continue de négocier dans l’optique de maximiser sa distribution. Reste notamment à trouver un terrain d’entente avec l’opérateur historique, lequel compte plus de 12 millions d’abonnés, pour espérer atteindre son objectif de 3,5 millions d’abonnés. Confiant, Julien Bergeaud, directeur général de Téléfoot a révélé ce matin sur Franceinfo que “les négociations sont très avancées avec Orange.” Et d’ajouter que le FAI “a très intérêt et très envie d’aboutir à un accord”, tout comme Mediapro. Mi-juin, Stéphane Richard PDG de l’ex-France Télécom s’est quant à lui montré très prudent : “ si Orange va signer un accord de distribution, je ne peux pas y répondre aujourd’hui ; nous serons très prudents sur l’éventuel montant d’un minimum garanti”, a t-il déclaré.

S’agissant de Canal+, place aux éclaircies. Des discussions sont actuellement en cours également entre Téléfoot et la filiale de Vivendi, “des propositions sont sur la table”, confie Julien Bergeaud. Le chemin pourrait toutefois être encore long avant la signature d’un éventuel accord. En juin dernier, le patron du groupe sino-espagnol s’est dit quelque peu dubitatif : « On a discuté avec Canal mais ils se sont associés avec beIN… Cela n’aurait pas de sens aujourd’hui. On verra… ». De retour en force sur le foot, Canal+ dans sa nouvelle position d’agrégateur-distributeur pourrait ainsi renforcer à l’avenir davantage son offre sportive.