Le président de l’Arcep tue dans l’oeuf l’idée de limiter l’internet sur les box d’Orange, Free, Bouygues et SFR

Le président de l’Arcep tue dans l’oeuf l’idée de limiter l’internet sur les box d’Orange, Free, Bouygues et SFR

La fin des abonnements box avec internet illimités en France ? Sébastien Soriano, président de l’Arcep, s’y oppose catégoriquement.

Le Conseil National du Numérique a publié le 9 juillet un rapport contenant 50 mesures sur la sobriété numérique au nom de la transition écologique et solidaire. Parmi ces mesures, l’une d’entre elle surprend : la proposition de limiter le volume de téléchargement pour réduire l’empreinte carbone du numérique.

S’il ne s’agit que de propositions faites dans le cadre d’un rapport comprenant de nombreuses autres mesures tournées autour de l’écologie, comme la lutte contre l’obsolescence programmée, sur cette mesure en particulier, le président de l’Arcep est très clair.

Face aux réactions , le CNNum explique le but de sensibilisation de cette mesure, notamment pour ceux qui utiliseraient leur abonnement pour des usages “déraisonnables” (téléchargeant trop) dans un tweet. Citant ce dernier, Sébastien Soriano s’est fendu d’un simple “NON”, tout en majuscule. Un refus net pour cette proposition, qui n’a que peu de chances d’être retenue par le Gouvernement.

En effet, le marché des télécoms tourne depuis le début des années 2000 autour de l’internet illimité et basculer vers une limitation de la consommation pourrait être un véritable retour en arrière. D’autant que pour certains, comme Xavier Niel, fondateur de Free, la data “c’est pas ça qui consomme de l’énergie, c’est pas ça le sujet, que vous consommiez 100 Go ou 500 Go, ça change rien”. Une réaction face à la proposition du Sénat d’interdire les forfaits à data illimité en France.