Bolloré aurait voulu se payer Free

Bolloré aurait voulu se payer Free

Selon le site, Bolloré était prêt à payer 90€ par action ce qui aurait valorisé le groupe à 4,87 milliards d’euros (l’action pointe actuellement à 65,89€).

Xavier Niel, le fondateur et l’actionneur majoritaire d’Iliad aurait refusé jugeant l’offre insuffisante pour un groupe aussi puissant que Bolloré.

Ce n’est pas la première fois que Free est approché, mais jusqu’à présent, Xavier Niel n’a jamais succombé aux charmes des sirènes. Tous ceux qui ont suivi l’aventure Free, savent bien que sans Xavier Niel et ses acolytes, Free ne serait plus Free et que tout ce qui a fait la spécificité de ce FAI s’éteindrait avec la vente de ce celui-ci. Le génie de s’achète pas …