TV publique : Copé prend un missile Missika !

TV publique : Copé prend un missile Missika !

<>

Vous demandez […] à des abonnés [… ] de payer une taxe, pour financer des programmes auxquels ils n’auront pas accès

Lors de cet échange très intéressant (une dizaine de minutes), JL Missika se dresse face à la taxe de l’utopique projet de la commission Copé. JL Missika s’offusque devant les caméras de la chaîne parlementaire : "Ce qui m’a profondément choqué dans la démarche du Président de la République et de votre commission […] c’est le fait que le financement n’a pas été choisi du côté de la redevance et que vous taxez les entreprises de l’économie numérique qui sont pourtant des entreprises qui tirent aujourd’hui la croissance Française, et Dieu sait que la croissance Française en a besoin !"

JL Missika poursuit : "Une taxe de 0.9% n’est pas une taxe infinitésimale. Nous sommes confrontés à une situation inédite ! C’est à dire que l’on demande à des acteurs qui ne sont pas directement concernés par le financement de la télévision publique, de payer".

Jean Louis Missika et vos idées ont du génie !

"Je vais vous donner juste un exemple. France Télévision a aujourd’hui un accord d’exclusivité avec Orange sur la TV à la demande et vous demandez en quelque sorte à des abonnés qui ne sont pas abonnés au service d’Orange, de payer une taxe, pour financer des programmes auxquels ils n’auront pas accès".

Le projet "pour la nouvelle télévision publique", ou comment commencer à préparer vos portes-monnaie !.

Voir la vidéo de l’échange Missika / Copé sur La chaîne parlementaire (10mn).