Google adoptera une tolérance zéro pour les publicités “pièges à clic” dès le mois de juillet

Google adoptera une tolérance zéro pour les publicités “pièges à clic” dès le mois de juillet

Le géant américain veut assainir son réseau publicitaire et bannira toute publicité qui incite au clic sans fondement, via des stratégies trompeuses.

Nouvelle règle qui devrait éviter bien des clics inutiles aux internautes pour Google Ads, la plateforme de publicité de Google. la firme de Mountain View a annoncé qu’elle allait mettre à jour son règlement sur les déclarations trompeuses à partir du mois de juillet, pour prendre en compte ces fameuses annonces appelées plus vulgairement “putaclics”. 

L’entreprise américaine définit ces publicités qui seront bannies ainsi : la règle s’applique ” aux publicités qui incluent du texte ou des images sensationnalistes, ou utilisant des stratégies de pièges à clics, ayant pour but de générer du trafic vers l’annonce en incitant l’utilisateur à agir immédiatement afin de comprendre tout le contexte de l’annonce “.

Plus concrètement, deux types d’annonces seront visées. La première, est celle des stratégies de piège à clics comme les faux “cliquez ici pour le découvrir”, ou “la cinquième va vous étonner”… Qui incite à en savoir plus sur un contenu simplement via une stratégie aguicheuse.

Autre piège qui ne sera plus toléré : l’utilisation d’événements négatifs pour susciter la peur, la culpabilité ou d’autres émotions négatives et ainsi pousser le consommateur à une action rapide. Les « annonces montrant des parties du corps clairement modifiées en gros plan, des photos d’identité ou des accidents de la vie réelle pour promouvoir un produit ou un service » disparaîtront également. De même que celles « qui incitent l’utilisateur à acheter, à s’abonner ou à cesser de consommer un produit ou un service afin d’éviter tout risque ».

Ce n’est pas la seule mesure que Google a pris pour assainir son réseau publicitaire, récemment la firme de Mountain View a également annoncé la fin de diffusion des publicités consommant trop de ressources. De quoi rendre la navigation plus agréable, tant au niveau des performances que des publicités affichées, qui seront moins anxiogènes ou arrêteront d’être trompeuses.

Source : Google via BDM