Couverture 4G : Free Mobile cravache pour réduire l’écart sur ses rivaux et se rapproche de Bouygues Telecom

Couverture 4G : Free Mobile cravache pour réduire l’écart sur ses rivaux et se rapproche de Bouygues Telecom

Si Free Mobile a commencé à déployer son réseau après ses concurrents, la différence en matière de couverture fond comme neige au soleil avec Bouygues Telecom.

Dans le rétroviseur de la concurrence. Le déploiement accéléré du réseau 4G de Free Mobile continue de porter ses fruits, bien aidé par la stratégie de généralisation de la bande 700 MHz de l’opérateur sur ses sites. Ainsi, Free couvrait à fin mars près de 97% de la population en 4G, soit un gain de 1,1 point par rapport au trimestre précédent, a t-il annoncé en mai lors de la publication de ses résultats commerciaux et financiers. De leur côté, ses rivaux dépassent aujourd’hui les 99% de couverture sur cette technologie. Free réduit l’écart bien que les derniers pourcentages soient les plus difficiles à glaner. Sur ce plan, l’opérateur a aujourd’hui seulement deux ans de retard sur Orange.

97% de la population en 4G et 83% du territoire, Free progresse

Et ce n’est pas tout, puisque selon la nouvelle mise à jour des données du site “monreseaumobile” de l’Arcep, l’opérateur de Xavier Niel couvrait à la fin du 1er trimestre 83% du territoire en 4G, soit un gain de 2 points en un trimestre et de 6 points en l’espace de 6 mois. Dans le même temps, Bouygues Télécom dispose lui d’une couverture de 85% de la superficie de l’hexagone, derrière SFR avec 86% et Orange (90%). Si l’écart est significativement important avec l’opérateur historique, Free gagne du terrain sur Bouygues Telecom et SFR. 

La couverture 3G de l’opérateur de Xavier Niel a également progressé légèrement à 97,9%, là où ses concurrents dépassent les 99%, Free n’est plus très loin mais doit encore faire mieux. En matière de couverture du territoire sur cette technologie, Free stagne à 94%, et devance même Bouygues Telecom (93%). Orange et SFR ont une longueur d’avance (97% et 96%).

Après avoir remporté le titre de premier opérateur en matière de déploiement de sites 4G en 2019, Free ne ménage pas ses efforts depuis le début de l’année en tirant même son épingle du jeu pendant la crise sanitaire. Au 1er juin, l’opérateur comptait 16 086 sites 4G contre 18 449 pour Bouygues Telecom, 19 314 pour SFR et 22 184 pour Orange. L’année dernière, Free a déployé près de trois fois plus de supports 4G que l’opérateur de Martin Bouygues et 2,5 fois plus que SFR. A ce rythme, l’ex-trublion pourrait faire jeu égal plus rapidement que prévu. Il colle aujourd’hui aux basques de Bouygues Telecom.