StopCovid : une montre connectée pour ceux n’ayant pas de smartphone

StopCovid : une montre connectée pour ceux n’ayant pas de smartphone

Pour les personnes n’ayant pas de smartphone sur lequel faire fonctionner l’application StopCovid, le gouvernement planche sur une montre connectée.

Ayant reçu l’approbation de l’Assemblée nationale et du Sénat, l’application StopCovid devrait être rendue disponible le 2 juin sur Android et iOS. Utilisant la technologie Bluetooth, celle-ci permet pour rappel d’alerter l’utilisateur en cas de contact rapproché et prolongé avec une personne porteuse du Covid-19. Sa sécurité sera d’ailleurs mise à l’épreuve par les hackers de la plate-forme Yes We Hack qui chercheront les failles avec une rémunération pouvant aller jusqu’à 2 000 euros pour les vulnérabilités les plus critiques. Son interface a également été dévoilée.

Pour la partie de la population ne possédant pas de smartphone, on savait que le gouvernement planchait sur une solution alternative, un objet connecté qui permettrait de faire tomber les barrières technologiques, mais qui ne serait pas disponible avant l’été en raison du temps de fabrication. Les choses se précisent à propos de ce dispositif. Il s’agirait en effet d’une montre connectée. Selon Cédric O, secrétaire d’État au numérique, son déploiement ne devrait pas intervenir avant juillet ou août. Son coût oscillerait entre 40 à 50 euros. Reste donc la question de son financement par l’État.