Cédric O pense que StopCovid est “le fichier le plus sécurisé” de la République

Cédric O pense que StopCovid est “le fichier le plus sécurisé” de la République

Malgré les critiques récurrentes concernant son efficacité, Cédric O ne cesse de défendre l’application StopCovid. Selon lui, ce serait d’ailleurs “le fichier le plus sécurisé de la République”.

Lors d’une visioconférence avec les députés, le secrétaire d’État au numérique a de nouveau défendu l’application StopCovid, qui doit participer à la lutte contre l’épidémie de coronavirus en alertant ses utilisateurs de récents contacts à risques et qui pourrait arriver dès ce week-end sur Android et iOSLes premières images de son interface ont même été dévoilées. 

Tout en indiquant ne pouvoir garantir “zéro risque“, Cédric O a indiqué que “toutes les mesures possibles ont été prises”. “Je pense que c’est le fichier de santé le plus sécurisé de la République française”, a-t-il défendu. Selon lui, le fichier est plus sécurisé que les bases de données des hôpitaux qui contiennent pourtant des données identifiantes avec les historiques de pathologies, ou même les données de l’assurance maladie. Et ce, alors que ce fichier contient des données avec un “intérêt limité”.

Cédric O est ensuite revenu sur la légitimité de l’outil, qui n’existe qu’en raison de l’épidémie de Covid-19 et qui n’existera pas au-delà. Il rappelle que le dispositif permettra lui aussi d’éviter des malades et des morts supplémentaires, ainsi qu’un risque de reconfinement supplémentaire qui aurait des conséquences sanitaires, démocratiques et économiques. Tout en rappelant que “ça n’est pas magique, ça vient compléter quelque chose d’autre”. Et de conclure : “c’est complémentaire et extrêmement utile, et ça vaut vraiment le coup d’être déployé”.

Rappelons d’ailleurs que la sécurité de l’application sera mise à l’épreuve par les hackers de la plate-forme Yes We Hack. La rémunération pour les failles les plus critiques pourra aller jusqu’à 2 000 euros.