Droits sportifs : Altice-SFR cherche à récupérer de l’argent de la Ligue des Champions

Droits sportifs : Altice-SFR cherche à récupérer de l’argent de la Ligue des Champions

Diffuseur de la Ligue des Champions jusqu’en 2021, la maison-mère d’SFR, RMC Sport et BFM, souhaite récupérer une partie de sa mise pour les matchs non joués.

Faire des économies. En parallèle de sa décision de mettre au régime sec ses chaînes sportives via un plan de restructuration de sa branche médias, Altice cherche à récupérer auprès de l’UEFA une partie des 350 millions déboursés cette saison pour la diffusion de la Ligue des Champions. A l’arrêt depuis mi-mars, la compétition devrait toutefois se terminer d’ici fin août.

Peu importe, “nous avons déjà payé 175 millions en juillet l’an dernier pour la première partie de la saison et nous avons payé en janvier 175 millions supplémentaires pour la deuxième partie de la saison” a expliqué hier Patrick Drahi, fondateur d’Altice lors de la présentation des résultats trimestriels du groupe et de sa filiale SFR. “Le problème est le suivant : je n’ai vu personne jouer depuis mi-mars. Nous n’allons pas payer pour quelque chose que je n’obtiens pas, OK ? Pour faire simple, je compte récupérer de l’argent, très rapidement”, a t-il également martelé. Des négociations sont en cours avec l’instance européenne sur les matchs non joués de la prestigieuse compétition de football, de quoi récupérer plus de cash. Pour rappel, Altice a raflé en 2017 les droits de la Ligue des Champions pour trois saisons jusqu’en 2021, pour un montant total dépassant le milliard d’euros.

De leur côté, Canal+ et beIN Sports ont fin mars suspendu leurs versements pour la diffusion de la Ligue1, avant de régler une quarantaine de millions d’euros pour des matchs déjà diffusés mais pas encore payés. La saison a depuis été définitivement arrêtée, les deux diffuseurs ont par conséquent résilié leur contrat. 

Source : Le Figaro