Numéricable : Le grand n’importe quoi !

Numéricable : Le grand n’importe quoi !

Après le moyen de tuer la concurrence, en obtenant du parlement, un amendement lui permettant de s’affranchir de l’accord des copropriétés dans lesquelles il est déjà présent pour installer ses équipements fibre, contrairement à ce qui est prévu pour les autres opérateurs (Free, Neuf, Orange), Numéricable revient à la charge mais souhaite, cette fois ci, impliquer, utiliser, voir manipuler ses propres clients !

Pour le développement rapide du Très Haut Débit en France, Numéricable a trouvé la seconde parade, vicieuse, l’astuce bien plus "surprenante" pour convaincre les internautes d’appuyer son offre "Montez en puissance". En effet, plusieurs internautes nous indiquent qu’ils ont reçu des emails provenant de Numéricable, leur proposant de s’engager et de signer une e-pétition – Ou devrais-je dire un doux camouflet !

Un seul conseil, ne signez pas, vous seriez coupable de tuer la concurrence dans la fibre en France !

L’email de Numéricable, reçu par les internautes :

<>


Redirigés sur une page dédié, vous pourrez lire : "Je suis favorable au déploiement rapide des réseaux en fibre optique jusqu’aux logements pour permettre au plus grand nombre d’accéder facilement aux nouveaux services multimédia : TV HD, VOD, Internet ultra haut débit… je souhaite disposer d’un véritable choix entre plusieurs réseaux et plusieurs opérateurs : seule la concurrence effective m’assurera d’accéder aux services multimédia aux prix les plus compétitifs"

Oui bien sur, qui dirait le contraire ! Vient ensuite, "par conséquent, je suis favorable à ce que Numericable, en tant qu’opérateur de réseau, ait la possibilité de moderniser son réseau dans mon immeuble pour amener la fibre optique jusqu’à mon logement, sans travaux ni nuisances. Je suis fermement opposé à l’instauration d’un monopole de fait en faveur de l’opérateur historique ou d’un quelconque opérateur sur le déploiement du Très Haut Débit : cela aurait pour conséquence de limiter mes possibilités de choix de réseau pour accéder aux services d’avenir et nuirait à la compétitivité des prix ".

Autrement dit, Numéricable vous propose gracieusement de combattre le monopole des autres pour qu’il puisse instaurer le sien avec l’aval déjà obtenu de l’assemblée nationale, et du vôtre ! Le câblo-opérateur, gonflé, cite en partie dans la pétition, l’amendement qu’il a obtenu du parlement , et tente une nouvelle "machination" pour défendre ses intérêts devant le Sénat et le Gouvernement !

Une technologie non-mutualisable qui empêche toute concurrence

Lors du vote de l’amendement "Numéricable" à l’assemblée, UFC-Que Choisir avait publié un communiqué de presse dénoncant ce privilège accordé à Numéricable :

"Numéricâble est une entreprise détenue par des fonds d’investissements étrangers qui ont comme objectif une valorisation à court terme de leurs actifs. Par conséquent, elle investit et innove peu. En effet, elle se contente de déployer la fibre jusque dans les caves des immeubles, alors que les autres vont jusqu’aux habitations, puis utilise ses anciennes installations (le coaxial).

Ce qui signifie que le gouvernement soutient un acteur qui déploie une technologie non pérenne et incompatible avec celle des autres, annihilant toute possibilité de mutualisation et donc de concurrence" !