Exposition aux ondes : l’ANFR publie son bilan des vérifications sur les smartphones en 2019

Exposition aux ondes : l’ANFR publie son bilan des vérifications sur les smartphones en 2019

L’ANFR a contrôlé 74 smartphones en 2019. 8 ne respectaient pas la réglementation en matière de DAS.

L’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) effectue régulièrement des mesures sur les smartphones commercialisés en France, afin de vérifier que les constructeurs respectent les limites fixées par la réglementation en matière de DAS (Débit d’Absorption Spécifique).

Au cours de l’année 2019, l’ANFR a ainsi effectué des mesures sur 74 smartphones prélevés dans les points de vente en France. 66 d’entres eux se sont révélés conformes, tandis que 8 dépassaient la limite réglementaire en matière de DAS tronc, fixée à 2 W/Kg.

Sur ces 8 smartphones, dont les DAS tronc oscillaient entre 2,24 et 4,6 W/Kg, cinq d’entre eux (Logicom M BOT 60, Nokia 3, Nokia 5, Nokia 6.1 et Xiaomi Mi Mix 2S) ont reçu une mise à jour logicielle leur permettant de rentrer dans les clous. Les trois autres (Allview X4 Soul Mini S, Echo Horizon Lite et Leagoo S8) ont été retirés du marché suite à un arrêté ministériel ou par rappel volontaire.

Dans le cadre d’une récente interview accordée à Univers Freebox, l’ANFR a d’ailleurs confirmé que le DAS serait amené à évoluer avec la 5G.