Le confinement profite bien à Netflix, qui annonce un gain d’abonnés record

Le confinement profite bien à Netflix, qui annonce un gain d’abonnés record

Netflix a cartonné en ce début d’année 2020, doublant ses prédictions de nouveaux abonnés, il a atteint 182.9 millions d’abonnés payant à son service dans le monde.

La pandémie de Coronavirus et les mesures de confinement rapportent beaucoup au géant de la SVOD. Dans son rapport trimestriel, Netflix annonce ainsi avoir gagné 15.77 millions de nouveaux abonnés en à peine trois mois, et ce alors que les prévisions de début d’année étaient d’environ 7 millions de nouveaux abonnés pour le troisième trimestre.

Plus de 15 millions de nouveaux abonnés dans un monde confiné

Car c’est bien le confinement de la population qui a joué sur les résultats du service de SVOD. Son PDG affirme dans sa lettre aux actionnaires que les deux premiers mois de l’année, la croissance de Netflix était ” similaire aux années précédentes en Amérique du Nord. Puis, avec les annonces d’obligation de confinement à partir de mars, beaucoup plus de foyers nous ont rejoints”. Une explosion qu’avaient déjà annoncé plusieurs opérateurs français. 

Reed Hastings annonce être conscient que son entreprise est l’un des services qui prend “encore plus de sens lorsque les gens sont confinés chez eux“. Il explique avoir observé une hausse du temps de visionnage également sur Netflix, mais s’attend à ce que les résultats baissent à la fin du confinement “ce que nous espérons qui arrivera bientôt” ajoute-t-il .

Côté chiffre d’affaire cependant, avec une forte dévalorisation du dollar, les revenus de Netflix sont légèrement plus bas que prévu, l’entreprise a ainsi engrangé 5.77 milliards de dollars de recettes, contre 6.05 milliards prévus.

Et les prévisions pour la suite de l’année restent modestes, le géant américain estimant que “quelqu’un ne s’étant pas abonné à Netflix pendant le confinement a peu de chance de foncer s’abonner tout de suite après“. Le service prévoit ainsi 7.5 millions d’abonnés supplémentaires pendant le deuxième trimestre.