Le Gouvernement débloque 15 millions d’euros pour faciliter l’enseignement à distance pour les plus démunis

Le Gouvernement débloque 15 millions d’euros pour faciliter l’enseignement à distance pour les plus démunis

La fracture numérique se fait ressentir durant le confinement notamment au niveau de l’accès aux cours en ligne. L’État a ainsi mis en place plusieurs mesures pour permettre aux plus défavorisés d’accéder à l’éducation.

Un plan pour aider à lutter contre les injustices entre les élèves pendant le confinement. D’après le ministre de l’Éducation, “on estime à 5% la proportion de familles qui manquent de matériel de connexion“. Durant le confinement, cet écart creuse les inégalités sociales dans le milieu de l’enseignement et des mesures sont prévues pour éviter cela.

15 millions d’euros pour améliorer l’accès à l’éducation pendant le confinement

Certains enfants, habitant dans des quartiers ont plus difficilement accès aux outils numériques. Et dans cette période de confinement où les écoles sont fermées, ces enfants se retrouvent privés de moyens d’accéder à l’éducation. C’est pour cela que le Gouvernement a annoncé que “Plus de 9 millions d’euros sont mobilisés […] pour acheter des tablettes numériques et des clés 4G“. Une opération qui doit être élargie à l’ensemble des quartiers prioritaires.

Le ministre de la Ville et des Logements n’oublie pas non plus les quartiers populaires. Il annonce ainsi avoir ” a demandé aux préfets de mobiliser 5 millions d’euros […] pour soutenir l’action au quotidien de ces acteurs de proximité et faire face aux dépenses de fonctionnement nécessaires à leur pleine mobilisation “. Ces actions couvriront un spectre plus large, avec bien sûr des opérations facilitant le soutien scolaire mais également au soutien alimentaire et à la garde d’enfant par exemple.

Si le déconfinement doit commencer le 11 mai, ces équipements pourront être accessibles rapidement aux personnes en ayant besoin. Julien Denormandie explique dans une interview pour Le Parisien que le Gouvernement “vient en appui d’initiatives déjà lancées par les acteurs de terrains, et ce faisant, c’est tout de suite opérationnel“.

Un plan qui s’ajoute à de nombreuses initiatives, notamment du Gouvernement en partenariat avec La Poste qui vise à permettre à un professeur de publier des documents sur une plateforme, puis le service postal les imprime et les envoie au domicile des élèves. De même, d’autres acteurs comme SFR ont effectué des actions dans le même genre, pour réduire la fracture numérique y compris dans le domaine de l’éducation à distance.