Orange annonce une hausse de 30% du trafic sur les réseaux fixes en 8 jours et une baisse de 25% en provenance de Netflix

Orange annonce une hausse de 30% du trafic sur les réseaux fixes en 8 jours et une baisse de 25% en provenance de Netflix

Pendant le confinement, les réseaux des opérateurs sont soumis à rude épreuve mais tiendront le coup rassure Orange. Les décisions de plusieurs plateformes de divertissement de baisser la qualité de leurs vidéos soulagent.

A l’heure où le gouvernement, l’ARCEP, l’Union Eupéenne et les opérateurs alertent à l’unisson les utilisateurs d’une possible saturation en les invitant à adopter certaines bonnes pratiques de consommation, les réseaux des opérateurs tiennent pour le moment le coup et cela durera dans le temps d’après Orange. Les réseaux sont selon lui dimensionnés pour faire face à la surcharge importante qu’ils connaissent actuellement. Interrogé à ce sujet ce matin sur l’antenne d’Europe1, le PDG de l’opérateur historique s’est montré une nouvelle fois très rassurant en se fendant d’un nouveau point sur l’évolution des usages. “Depuis 8 jours, la trafic voix sur le mobile a été multiplié par deux et le télétravail par 7. Au niveau des réseaux fixes, le trafic internet est en augmentation de 30%, ce qui ne paraît pas beaucoup mais qui en faite est considérable et surtout il est étalé en permanence sur la journée, alors qu’avant on avait des pics de charges le soir” indique Stéphane Richard. 

Autre bonne nouvelle, la décision des plateformes de divertissement comme Youtube, Amazon Netflix ou encore myCanal de dégrader “de manière responsable” la qualité de leur signal, montre ses premiers effets sur les réseaux. D’après le patron d’Orange, ” cela s’est vu tout de suite, les trafics notamment en provenance de Netflix ont baissé de l’ordre de 25% le week-end dernier bien que l’usage soit importante”.

A noter que pour assurer totalement la connexion avec Facebook, Google etc, Orange a décidé de multiplier par deux la capacité des câbles transatlantiques, lesquels sont largement utilisés par les plateformes de divertissement.