Phishing ciblant les abonnés Free : l’arnaqueur n’a pas frappé à la bonne porte

Phishing ciblant les abonnés Free : l’arnaqueur n’a pas frappé à la bonne porte

Mauvaise adresse et arnaque connue, voilà un phishing qui se retrouve rapidement KO.

Certaines campagnes de phishing peuvent semer le doute chez les destinataires et en pousser certains à tomber dans le panneau. Pas celle-ci, en tout cas.

Le journaliste Samuel LevyBensussan a ainsi reçu un e-mail se disant de Free. Un défaut de paiement, avec une suspension de ligne à la clé. Si la missive ne pique pas trop les yeux, elle est malheureusement arrivée à la mauvaise adresse, l’homme n’ayant aucun contrat chez l’opérateur de Xavier Niel.

De plus, l’auteur n’a pas été très créatif pour sa campagne d’hameçonnage. Cette arnaque ne date pas d’hier. Nous vous en parlions déjà en 2015. En cherchant avec un moteur de recherche la phrase “Votre abonnement fera l’objet d’une suspension complète suite à un défaut de paiement de 1.99 euro. Nous vous invitons à régulariser la situation avant”, on la retrouve ainsi facilement.

Les réactions suite à la publication du tweet – surtout une – ont également de quoi faire sourire…

Parmi les bons réflexes pour éviter de se faire avoir, rappelons qu’il faut regarder l’adresse d’expédition, l’adresse des liens dans le message, la cohérence du message, les fautes un peu trop nombreuses et utiliser le texte du message pour voir s’il n’a pas déjà été utilisé dans du phishing signalé par des sites tels qu’Univers Freebox.

En parlant justement de signalement, pensez à nous indiquer, par e-mail ou via Twitter, les nouveaux phishings que vous pourriez recevoir par e-mail ou par SMS. Pensez également à signaler tout site de phishing sur http://phishing-initiative.com/.