Coronavirus : Orange, Free, SFR et Bouygues pourraient réduire le débit sur Netflix, Facebook, Youtube, Fortnite etc…

Coronavirus : Orange, Free, SFR et Bouygues pourraient réduire le débit sur Netflix, Facebook, Youtube, Fortnite etc…

Selon le président de la Fédération française des télécoms, les opérateurs pourraient limiter en cas de saturation la bande passante sur les sites et plateformes de divertissement comme Youtube et Netflix, pour faciliter le télétravail.

C’est inévitable, après l’annonce ce week-end du passage de la France au stade 3 de l’épidémie du COVID-19 et l’appel du gouvernement au confinement, les opérateurs s’attendent à d’importants pics d’activité sur leurs réseaux. “Nous entrons dans une phase exceptionnelle qui nous amène à regarder de près les pics (de trafic) auxquels nous nous sommes habitués”, a indiqué dans un entretien téléphonique le président de la fédération française, rapporte Reuters. Arthur Dreyfuss explique par ailleurs que “nous entrons dans une ère de discipline sociale collective, qui doit s’accompagner d’une discipline numérique de la part des opérateurs télécoms”.

Vers une limitation du débit notamment sur Netflix, Facebook et Youtube

Par conséquent, en cas de saturation des réseaux, les FAI français pourraient dès aujourd’hui réduire la bande passante vers les sites et services de divertissement au profit du télétravail, lequel va engendrer un bond important des usages. 

Sont concernés directement par cette possible limitation, Netflix, Youtube et Facebook, lesquels représentent environ 80% de la bande passante des opérateurs. Le débit pourrait également être limité sur de nombreux autres services comme Fortnite. La volonté serait ainsi de privilégier les usages professionnels. 

Dans les lignes du JDD, le président de la FFT rappelle toutefois que “les infrastructures des opérateurs sont dimensionnées pour absorber les pics de consommation“. Pour garantir les moyens de communication et l’accès internet Orange, Free, SFR et Bouygues “ont mobilisé des milliers d’ingénieurs et de techniciens qui superviseront et entretiendront l’ensemble du réseau”, précise t-il. Le fédération dont ne fait pas partie Free a d’ailleurs apporté ses recommandations pour gérer le confinement des Français.