Canal+ songe à ajouter une corde à son arc en matière d’offres

Canal+ songe à ajouter une corde à son arc en matière d’offres

Canal+ travaille sur l’intégration d’une offre musicale avec Universal Music.

Canal+ redevient incontournables sur le foot et le cinéma ou entamant un nouveau chapitre de son histoire. Ligue des Champions, Ligue 1, distribution exclusive à venir de beIN Sports mais aussi de Disney + sans oublier l’intégration de Netflix dans ses offres, Canal+ n’est plus une chaîne mais bel et bien une véritable plateforme digitale. Après une fin d’année 2019 en apothéose, la filiale de Vivendi compte compte poursuivre sa transition vers une position d’agrégateur-distributeur en 2020 tout en espérant mettre fin à l’hémorragie d’abonnés l’impactant depuis des années.

Dans un entretien accordé à Stratégies, le président du directoire de Canal+ n’a pas caché ses ambitions, d’abord à l’international, véritable relais de croissance où il souhaite exporter la culture européenne. Mais aussi en France où il rêve d’agréger toujours plus de services culturels. Canal+ songe actuellement à intégrer une offre de musique avec Universal, filiale également de Vivendi, de quoi ajouter une nouvelle corde à son arc. Reste à connaître les contours de celle-ci mais avec l’arrivée d’Olympia TV ou encore le lancement en 2018 de sa chaîne délinéarisée “Deutsche Grammophon+” née justement d’un partenariat avec Universal Music, les possibilités sont nombreuses.

Au sujet de Mediapro et de la Ligue 1, Maxime Saada indique que les discussions ont été suspendues : « Le groupe Canal+ a vocation à agréger les meilleures offres sur le marché. Si celle proposée par Mediapro est très bonne et que les conditions économiques sont au rendez-vous, pourquoi pas [diffuser cette chaîne] ». Affaire à suivre.