Un site place Free Mobile et Bouygues devant Orange et SFR en termes d’éthique, ces derniers répondent aux critiques

Un site place Free Mobile et Bouygues devant Orange et SFR en termes d’éthique, ces derniers répondent aux critiques

Un site dédié à évaluer la valeur morale des grandes entreprises a publié récemment son classement des opérateur mobiles et si Free s’en sort bien, Orange et SFR sont quant à eux à la traîne.

Avec les divers scandales autour des conditions de travail d’employés et les inquiétudes sur le climat, les entreprises sont de plus en plus jugées sur leur éthique professionnelle et environnementale. C’est face à ces questions que le site Moralscore.org propose aux utilisateurs de noter et classer chaque entreprise selon de nombreux critères. Ce site, revendiquant 300 000 utilisateurs, propose ainsi son classement des opérateurs mobiles en France, basé sur de nombreux critères.

Le classement général est affiché, mais il est également possible de le personnaliser selon les valeurs qui sont les vôtres : si vous préférez l’innovation aux bonnes conditions de travail, ou les actions pour l’environnement plutôt que les tarifs. Mais intéressons nous au classement général, qui attribue une note sur 100 à plusieurs opérateurs. Le premier dans ce classement est La Poste Mobile, avec un score de 61 et qui est le seul à avoir une bonne affinité éthique avec les utilisateurs du site. Penchons nous maintenant sur les 4 opérateurs principaux.

En effet, Free Mobile se place dans la moyenne avec un score de 51, avec notamment un bon point concernant les tarifs agressifs et l’innovation, mais un bémol concernant les conditions de travail de ses employés. Dans la même gamme de score, on retrouve Sosh avec un score de 52 et B&You qui est à égalité avec Free. Bouygues Telecom quant à lui obtient à un score de 49, loué par ses conditions de travail comme B&You, mais on lui reproche son optimisation fiscale.

Pour Orange cependant, les scandales de suicides chez l’opérateur ont fait baisser sa note à 46, malgré un très bon réseau. Le groupe SFR se place en bas du classement, tant pour son opérateur RED by SFR (avec un score de 33 sur 100) que pour SFR lui-même qui est dernier sans équivoque avec une note de 29. SFR se voit reprocher les conditions de travail de ses employés et de “mauvais services”, quand RED by SFR lui voit son optimisation fiscale critiquée, ainsi que ses conditions de travail.

Les derniers du lot répondent

Orange et SFR ont répondu à ce classement et aux critiques qu’il implique, comme le relaie le Parisien. Orange rejette les accusations concernant les conditions de travail chez l’opérateur historique : « Nous sommes marqués par ce qui s’est passé il y a une dizaine d’années. Mais beaucoup de choses sont différentes aujourd’hui. J’insiste sur la qualité de notre dialogue social avec cette signature à l’unanimité des organisations syndicales d’un accord salarial en avril. Nous favorisons aussi l’équilibre vie privée-vie professionnelle avec 30 000 salariés qui font du télétravail. 88 % de nos salariés se disent fiers de travailler pour Orange », insiste Alain André, directeur de la prévention et de la qualité de vie au travail. Comme son concurrent, SFR émet des doutes sur la méthodologie du site Moralscore.org : “ Cette étude nous étonne. Nous avons certes connu des restructurations lourdes. Mais SFR est reparti en croissance et nous sommes les premiers recruteurs en nouveaux abonnés “. L’opérateur bon dernier de ce classement revendique également une politique RSE (responsabilité sociale des entreprises) “très ambitieuse“.

Le fondateur du site explique cependant que le classement est amené à évoluer selon les retours qu’ils obtiendront. Le but restant, d’après lui d’”aider ceux qui se soucient d’une consommation éthique à y voir plus clair. Et peut-être cela poussera-t-il certaines marques à s’améliorer dans ce domaine.”