Cyberharcèlement : la plate-forme de vidéo YouTube va durcir le ton

Cyberharcèlement : la plate-forme de vidéo YouTube va durcir le ton

YouTube durcit les règles concernant le harcèlement en ligne. Il s’agit de prendre en compte les menaces plus ou moins dissimulées.

YouTube, la plate-forme vidéo de Google, annonce l’entrée en vigueur de nouvelles règles pour lutter contre le harcèlement en ligne, afin de prendre en compte certains agissements qui passaient entre les mailles du filet. Un contenu ou un commentaire suggérant à demi-mots un événement malheureux à une personne pourra ainsi être sanctionné, tout comme des menaces diluées en plusieurs messages ou contenus. Le signalement de ces plusieurs messages ou contenus, difficiles à sanctionner individuellement, pourra se faire de manière groupée. En parallèle, YouTube entend aussi prendre des mesures contre les chaînes dont les contenus ont pour but d’humilier quelqu’un en raison de son orientation sexuelle ou de son origine ethnique. Par sanctions, on entend notamment l’impossibilité de monétiser la chaîne ou la suppression pure et simple de cette dernière.

L’exercice ne se révèle en tout cas pas facile pour YouTube. Le géant américain doit prendre des mesures pour éviter d’être pointé du doigt pour laxisme, tout en prenant des précautions pour ne pas être taxé de censeur. Sans compter qu’il faut prendre des pincettes avec certains comptes faisant l’objet de polémiques, mais générant de grosses audiences et donc de hauts revenus.

Source : Le Figaro