Équipements pour la 5G en Europe : le régime politique du pays d’origine du fournisseur pris en considération

Équipements pour la 5G en Europe : le régime politique du pays d’origine du fournisseur pris en considération

L’Union européenne s’organise pour assurer le déploiement de la 5G dans les meilleures conditions. Elle compte notamment faire attention aux pays d’origine des équipementiers réseau. Huawei n’est pas cité explicitement, mais évidemment dans les esprits.

À l’heure de la 5G et de toutes les questions ou polémiques autour de son arrivée, l’Union européenne s’organise pour assurer un déploiement rapide, tout en garantissant l’unité entre les États membres, la sécurité des réseaux et l’équité entre les fournisseurs. Angela Merkel, la chancelière allemande, évoquait notamment une “certification européenne” et Thierry Breton, commissaire européen au Numérique et ex-patron de France Télécom, milite pour une concurrence “saine et loyale”.

Concernant le volet sécurité, justement, les ministres européens des Télécommunications se sont réunis ce mardi et se sont mis d’accord sur la possibilité de “prendre en considération le régime politique dans lequel évoluent les fournisseurs originaires de pays tiers”. Si aucun équipementier ou pays n’a été cité, il apparaît évident que Huawei et la Chine étaient dans les esprits. Les USA ont en effet boycotté le géant chinois au motif de proximité avec Pékin et de risques d’espionnage ou de sabotage, tout en invitant leurs partenaires commerciaux à faire de même.

Source : Le Figaro