La résistance s’organise autour d’une antenne Free pourtant déjà installée

La résistance s’organise autour d’une antenne Free pourtant déjà installée

L’installation d’une antenne Free inquiète des riverains. Ils évoquent les risques sanitaires et l’impact sur la valeur de leurs maisons.

Levée de boucliers à Saint-Germain, dans le département de la Vienne, où un pylône est installé depuis une paire d’années. Gilles Ameteau se souvient qu’il était là, en 2001, lorsqu’il a acheté sa maison.

Au départ, les riverains du chemin des Pechauds et de l’impasse du Parc ne s’inquiétaient pas de la présence du pylône, car celui-ci abritait un relais audiovisuel. Ils pensaient ainsi que l’installation allait “disparaître” un jour avec “les progrès du numérique et la télévision par satellite”. Sauf que des travaux en 2017 ont permis d’ajouter une antenne FM, qui a fait passer l’installation de 20 à 26,5 mètres. Plus récemment encore, durant l’été 2019, de nouveaux travaux en vue de l’installation d’une antenne-relais de téléphonie mobile par Free. De quoi doucher tout espoir de voir disparaître ce pylône.

Les riverains ont déploré le fait ne pas avoir été “informés”. Ils évoquent le risque que “cette installation puisse diminuer la valeur de (leurs) maisons” et “le risque d’exposition aux ondes électromagnétiques”. Des risques qui pourraient, selon eux, être évités, sachant “qu’il existe déjà un relais Free sur la commune de Saint-Savin, sur l’antenne située zone de la Croix-de-Pierre” et que ça n’est donc “pas la peine d’en surajouter”. Pour l’heure, et comme l’a indiqué l’opérateur d’infrastructure TDF, l’antenne est installée, mais pas encore activée. En attendant, la résistance s’organise. Les riverains se sont rapprochés de l’association Robin des toits.

Source : La Nouvelle République