Univers Freebox a testé le Redmi Note 8 Pro, un smartphone polyvalent et endurant à prix attractif

Univers Freebox a testé le Redmi Note 8 Pro, un smartphone polyvalent et endurant à prix attractif

Univers Freebox a pu tester le Redmi Note 8 Pro, un smartphone de milieu de gamme dont le prix démarre à 249,90 euros en France. Il profite d’un chipset orienté gaming, d’un capteur photo 64 Mégapixels et d’une grosse batterie. Voici nos impressions après plusieurs jours de test.

Avant de passer à ce test, voici un rappel des principales caractéristiques du Redmi Note 8 Pro qui nous a été prêté par la marque et que l’on trouve à 249,90 en configuration 6 + 64 Go et 279,90 euros en configuration 6 + 128 Go :

 


La fiche technique


-    Processeur : octa-core jusqu’à 2,05 GHz (chipset MediaTek Helio G90T)

-   Mémoire vive : 6 Go


-   Écran : dalle IPS 6,53 pouces avec une définition Full HD+ (2 340 x 1 080 pixels)

-   Audio : son produit par un haut-parleur dans la tranche inférieure

-   Stockage : 64 ou 128 Go en UFS 2.1 (extensible grâce à un slot hybride Nano-SIM/MicroSD)


-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B20/B28

-   Un logement Nano-SIM et un logement hybride Nano-SIM/MicroSD dans un tiroir de la tranche gauche


-   Quadruple capteur photo au dos : 64+ 8 + 2 + 2 Mégapixels (principal + ultra grand-angle + macrophotographie et profondeur)

-   Capteur photo à l’avant : 20 Mégapixels (dans une encoche goutte d’eau)


-   Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche inférieure)

-   Connectique de charge : port USB-C (tranche inférieure)

-   Connectivité Bluetooth : version 5.0

-   Support NFC : oui


-   Batterie : 4 500 mAh (non amovible) rechargeable en filaire avec le bloc 18 Watts fourni


-   Système d’exploitation : Android 9.0 Pie avec l’interface MIUI


-    Solutions de déverrouillage : lecteur d’empreintes au dos ou reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal 


 

Un design qui accroche l’oeil, mais la poussière et les éraflures

 

Nous avons reçu le Redmi Note 8 Pro dans sa finition Vert Boréal qui flatte la rétine. Sauf lorsque la poussière vient s’arrcocher au dos. Cela a même été problématique pour nos photos d’illustration. Sans compter les premières érafflures, alors que le smartphone était équipé de sa coque protection dès la sortie de la boîte et que nous en avons pris soin. Dommage.

En termes de prise en main, le Redmi Note 8 Pro se révèle vraiment agréable avec ses lignes arrondies.

La seule chose que l’on pourrait reprocher, c’est le lecteur d’empreintes installé dans l’alignement du bloc photo qui n’est pas facile à trouver les premières fois, en raison de son positionnement et de sa petite taille. Un aspect qu’on oublie lorsqu’on utilise la reconnaissance facile, tant cette dernière est rapide et efficace.

Un bel écran et un son correct

 

Parlons maintenant de l’écran. Si on ne profite pas d’un AMOLED, le rendu des couleurs restent plutôt agréable. La dalle offre aussi une assez bonne luminosité pour l’usage en extérieur. La chaleur d’affichage peut être réglée depuis les paramètres.

Quant à l’encoche goutte d’eau, honnêtement, elle n’a pas attiré notre attention durant le test. Que ce soit dans l’interface ou en jeu. On pourra toutefois la masquer en passant par les paramètres.

Côté son, c’est clair et puissant, mais ça manque un peu de relief. Pas de stéréo non plus puisque le son sort seulement d’un haut-parleur dans la tranche inférieure. Bref, le Redmi Note 8 Pro ne fait pas de zèle. 

Certains noteront aussi la présence d’une prise audio 3,5 millimètres et d’écouteurs d’assez bonne facture.

 

Des photos détaillées et un mode nuit qui fait du bon boulot (sans faire de miracle)

 

Par contre, le Redmi Note 8 Pro bombe le torse lorsqu’il s’agit de photo avec pas moins de quatre capteurs dorsaux, dont un de 64 Mégapixels.

Quid de l’usage ? Dans l’ensemble les photos sont très détaillées, notamment avec le mode 64 Mégapixels. Ce dernier permet de zoomer franchement dans les clichés. Le mode nuit permet également de corriger quelques défauts comme les halos de lumière et de redonner un peu de luminosité. Efficace, il n’en fait pas trop non plus au point de donner un côté artificiel aux clichés.

Ci-dessous, une photo de jour en extérieur et sa version ultra grand-angle :

D’autres photos de jour en extérieur :

Un mode portrait :

Une photo en intérieur :

Une photo de nuit en milieu urbain, puis sa version corrigée par le mode dédié :

Une photo de nuit prise de loin et sa version corrigée par le mode dédié (sans faire de miracle) : 

Des selfies en extérieur :

Notez qu’il sera possible d’enlever le marqueur parfois visible sur nos clichés, en allant dans les paramètres de l’application Photo. Tapotez sur l’icône à trois traits horizontaux, puis aller dans les “Paramètres/Watermark”.

 

Des débits 4G pas extraordinaires

 

Nous avons mené nos tests de débits 4G sur le réseau de Free Mobile. Le Redmi Note 8 Pro n’a pas souvent franchi les 100 Mbit/s en réception (téléchargement).

Ci-dessous, des exemples de débits obtenus en extérieur :

 

Le débit obtenu depuis les locaux de la rédaction :

Notez enfin que le smartphone est compatible avec la 4G 700 MHz (B28) sur laquelle a beaucoup misé Free Mobile.

 

Un bon compagnon pour le jeu sur mobile

 

Avec un chipset Helio G90T taillé pour le jeu et une mémoire vive 6 Go, le smartphone Redmi Note 8 Pro fait tourner tranquillement les gros jeux. Asphalt 9 et Call of Duty Mobile sont des formalités.

Il y a d’ailleurs un mode jeu pour optimiser les performances et éviter les perturbations durant vos sessions de jeu.

 

Sans faire d’étincelles, la mémoire de stockage en UFS 2.1 offre des débits corrects, ce qui rend les installations assez rapides. Disk Speed nous indiquait 219 Mo/s en écriture et 369 Mo/s en lecture.

Une grosse batterie et une recharge qui ne traîne pas trop

 

Les Redmi Note sont réputés pour leur bonne autonomie. Ce Redmi Note 8 Pro fait honneur à ses prédécesseurs en permettant d’envisager les deux jours d’autonomie sans se priver.

 

Ci-dessous, deux exemples d’utilisation : (1er cas) Départ à 14h42 avec 100 % et arrivée le lendemain à 17h40 avec 46 %

-  1 heure et 40 minutes de jeu avec les écouteurs filaires

-  1 heure et 10 minutes de streaming audio avec le haut-parleur

-  1 heure et de 20 minutes de streaming audio avec le casque Bluetooth

-  45 minutes de YouTube avec les écouteurs

-  Consultation et alertes Twitter

-  Surf sur Internet

-  Quelques SMS

-  Photos (2e cas) Départ à 8h30 avec 100 % et arrivée le lendemain à 8h50 avec 19 %

-  1 heure et 45 minutes de jeu avec les écouteurs

-  1 heure et 15 minutes de streaming audio avec le haut-parleur

-  50 minutes de streaming audio avec les écouteurs filaires

-  40 minutes de YouTube avec les écouteurs filaires

-  20 minutes de YouTube avec le haut-parleur

-  Consultation et alertes Twitter

-  Surf sur Internet

-  Un appel de quelques minutes

-  Photos

-  Tests de débits

-  Installation d’une mise à jour système 

Avec le chargeur 18 Watts inclus dans la boîte, la recharge ne s’éternise pas, malgré une batterie à la capacité conséquente.

Ci-dessous, deux exemples de suivi de charge :

(1er cas) 

-  13h13 : 18 %

-  13h18 : 23 %

-  13h23 : 29 %

-  13h28 : 36 %

-  13h33 : 42 %

-  13h38 : 49 %

-  14h02 : 80 %

-  14h14 : 90 %

-  14h42 : 100 %

(2e cas)

-  20h20 : 5 %

-  20h25 : 11 %

-  20h30 : 17 %

-  20h35 : 23 %

-  20h40 : 30 %

-  20h45 : 36 %

-  20h50 : 43 %

-  21h00 : 56 %

-  21h25 : 84 %

-  22h03 : 100 %

 

Une interface complète avec des fonctions pratiques

 

Le Redmi Note 8 Pro fonctionne avec le système Android 9.0 coiffé de l’interface MIUI.

 

 

Il intègre quelques fonctions pratiques comme le mode nuit pour ne pas déranger le voisin de chambre, le mode lecture pour rendre la lecture plus confortable, le second espace pour mettre ses données à l’abri ou le mode une main qui permet d’avoir un affichage 3,5, 4 ou 4,5 pouces.

 

 

Il y a quelques applications préinstallées dans le cadre de partenariats commerciaux comme Opera, Facebook, WPS Office, Netflix, AliExpress, Pop Shooter Blast ou Dust Settle. On peut les désinstaller.

 

Terminons sur le volet sécurité. Une mise à jour nous a permis de passer des patchs d’août à ceux de septembre. 

 

 


VERDICT

À 250 euros, le Redmi Note 8 Pro est une très belle proposition. Il offre un bel écran, un son clair et puissant (mais manquant de relief), de bonnes performances en jeu, une certaine polyvalence en photo, une autonomie confortable, une charge assez rapide et une interface logicielle assez complète. Il y a aussi ces écouteurs de bonne facture. Point intéressant pour les abonnés Free Mobile : il supporte la 4G 700 MHz.