Des attentes d’abonnés Freebox qu’il faut abandonner, la redevance fait débat… Vos meilleures réactions à l’actualité de Free et des télécoms

Des attentes d’abonnés Freebox qu’il faut abandonner, la redevance fait débat… Vos meilleures réactions à l’actualité de Free et des télécoms

Univers Freebox traite de l’actualité de Free et des télécoms et a toujours été un espace où la communauté pouvait s’exprimer. Parfois, les réponses sont très drôles, ou très pertinentes, mais il faut se plonger dans les commentaires pour découvrir les bons mots de nos lecteurs. Nous vous proposons alors notre petite sélection dans ce “Best-Of”.


Des mises à jour qui suscitent des rêves ambitieux chez certains abonnés… qui en resteront

L’opérateur de Xavier Niel a déployé une petite mise à jour corrective sur le Server de ses Freebox la semaine dernière. Une bonne nouvelle notamment pour ceux concernés par le problème corrigé, mais qui laisse ceux attendant davantage de leur box sur leur faim. Cependant, il faut rester assez réaliste et ne pas demander l’impossible… Ou alors une nouvelle version de la Freebox Révolution entièrement revue, peut être ? En attendant, la communauté a toujours quelques solutions alternatives à proposer.


L’éternel débat de la redevance TV relancé par une volonté du président

Emmanuel Macron veut mener à bien l’une de ses promesses de campagne le plus vite possible en supprimant la redevance versée par tous les ménages possédant un téléviseur cette année. L’objectif a été clairement défini lors du conseil des ministres s’étant tenu le 11 mai dernier, puisque l’on peut lire dans son compte-rendu “la contribution à l’audiovisuel public sera supprimée de manière pérenne dès cette année et le financement de l’audiovisuel public sera assuré dans le respect de l’objectif à valeur constitutionnelle de pluralisme et d’indépendance des médias”. Depuis longtemps, le sujet fait débat et l’espace commentaire d’Univers Freebox ne fait pas exception, que pensez-vous de cette volonté ?


Free améliore son réseau 5G, mais qu’est ce que ça veut dire ?

Free Mobile utilise de plus en plus les 70 MHz sur la bande 3,5 GHz obtenus il y a plus d’un an lors des enchères 5G. Avant de commercialiser la 5G fin 2020 dans l’Hexagone, les quatre opérateurs nationaux se sont livrés bataille lors d’enchères sur la bande coeur 3,5 GHz. Grand gagnant, Orange a ainsi remporté 90MHz, contre 80 MHz pour SFR, et 70 MHz pour Free Mobile et Bouygues Telecom. De nombreux abonnés font aujourd’hui ce constat, les sites qui les entourent son passés au 70 MHz. C’est le cas notamment dans le métropole de Bordeaux, ou encore en Ile-de-France et dans les pays de la Loire. De quoi apporter plus de débit aux abonnés Free Mobile en 5G, mais comment est-ce possible ? Un lecteur a vulgarisé la situation assez justement.


Gare aux “on dit”, l’antenne Free Mobile a bon dos !

Tous le riverains d’un hameau sont vent debout face à l’arrivée de la 5G de Free Mobile. En particulier un éleveur de chevaux qui craint leur performance et leur bien être. Ce dernier considère en effet que l’antenne modifie le comportement des animaux : « Certains confrères m’ont dit qu’ils ont dû déménager car la performance de leurs chevaux a changé, ils dormaient moins bien, ils étaient plus nerveux… Un éleveur de vaches laitières m’a également dit qu’il avait un rendement de lait moins important », relate-t-il. Cependant, il faut rester rationnel et ne pas se baser uniquement sur des bruits de couloirs, en cherchant on peut trouver bien d’autres potentielles raisons !


Pour la fibre, la présidente de l’Arcep n’apprécie pas que les maires s’emparent de la situation, les Freenautes sont divisés

Alors que les témoignages affluent concernant les malfaçons dans la fibre optique, certains maires veulent prendre les choses en main. Mais pour la présidente de l’Arcep, ces initiatives ne sont pas souhaitables. En effet, si elle affirme pouvoir “comprendre ces maires“, elle affirme ne pas pouvoir “soutenir une entreprise qui consiste à intervenir sur un équipement qui ne leur appartient pas “. Mais face aux témoignages et aux problèmes, certains considèrent que toutes les initiatives sont bonnes à prendre.

D’autant que si d’autres mesures sont déjà expérimentées, nos lecteurs y voient parfois des contraintes techniques assez gênantes.