Bouygues Telecom conserve son rang sur le mobile et la fibre avec de nouvelles performances solides

Bouygues Telecom conserve son rang sur le mobile et la fibre avec de nouvelles performances solides

Performances commerciales et rentabilité, c’est le duo gagnant chez Bouygues Telecom. L’opérateur a séduit 97 000 nouveaux abonnés mobiles et 172 000 clients sur la fibre lors du premier trimestre 2022.

Rentable depuis plusieurs années, Bouygues Telecom ne cesse d’enchaîner les bonnes performances commerciales sur tous les segments. Le premier trimestre 2022 n’échappe pas à la règle. En dévoilant ce 12 mai ses résultats, l’opérateur confirme sa forme actuelle  À fin mars 2022, le parc forfait mobile hors MtoM compte 14,9 millions de clients, grâce à la conquête de 97 000 nouveaux clients sur le premier trimestre. Les observateurs noteront une baisse de régime par rapport au T4 (+ 133 000 abonnés). La tendance semble toutefois s’appliquer aux autres opérateurs également puisqu’Orange a affiché un gain de 51 000 abonnés sur les trois premiers mois de l’année, également en recul par rapport aux trois derniers mois de l’année 2021.

Dans le fixe, Bouygues Telecom continue de faire jeu égal avec Orange avec 52 000 nouveaux abonnés fibre et ADSL sur la période contre 46 000 pour l’opérateur historique. Reste à savoir si Free, souvent en embuscade, fera mieux, ses résultats sont attendus le 20 mai prochain. Cette performance commerciale sur le segment est comme toujours tirée par l’adoption progressive et intensive à la fibre. Lors du 1er trimestre, Bouygues Telecom a ainsi engrangé 172 000 nouveaux clients (migrations et nouvelles ventes). A titre de comparaison, Orange a recruté deux fois plus. Reste que l’opérateur de Martin Bouygues devrait confirmer son rang de troisième meilleur recruteur sur le segment,

Le parc de clients FTTH  de l’opérateur atteint 2,5 millions d’abonnés soit 55% de sa base totale à fin mars 2022 pour 25,7 millions prises raccordables contre 24,3 millions à fin 2021, en ligne avec les objectifs du plan stratégique « Ambition 2026 ».

Reflet de cette dynamique commerciale, le chiffre d’affaires de l’opérateur ressort à 1,8 milliard d’euros, en hausse de 3 % par rapport au premier trimestre 2021. Le chiffre d’affaires services croît de 3 % également. “Il est porté par la croissance de 6 % du chiffre d’affaires facturé aux clients qui bénéficie de l’augmentation des bases clients mobile et fixe et des ABPU mobile retraité de l’impact roaming qui augmente de 0,3 € sur un an à 19,7 €/mois . L’ABPU Fixe augmente de 0,6 € à 28,6 €.mois par abonné”, explique l’opérateur. À 354 millions d’euros, l’EBITDA après Loyer progresse de 24 millions d’euros par rapport au premier trimestre 2021, soit une croissance de 7 % en ligne avec l’objectif annuel.

“Afin de sécuriser le déploiement et le renforcement de la qualité de ses réseaux 4G, 5G et fibre, Bouygues Telecom a anticipé au premier trimestre une partie de son programme d’investissements annuels, sans conséquence sur l’objectif d’investissements bruts annuel. Les cessions, liées aux ventes de data centers, atteignent 16 millions d’euros au premier trimestre 2022 (elles étaient de 110 millions d’euros au premier trimestre 2021”, indique enfin l’opérateur.