Univers Freebox a testé le Samsung Galaxy Xcover 4S disponible chez Free Mobile, un smartphone compact et renforcé

Univers Freebox a testé le Samsung Galaxy Xcover 4S disponible chez Free Mobile, un smartphone compact et renforcé

Univers Freebox vous propose aujourd’hui le test du smartphone Samsung Galaxy Xcover 4S que nous avons emmené le temps d’un week-end à Strasbourg. Son épaisse coque plastique, son petit écran avec de larges bordures, ses boutons Android physiques et sa batterie amovible nous ramènent quelques années en arrière.

Avant de passer à ce test, voici un rappel des principales caractéristiques du Samsung Galaxy Xcover 4S que nous avons acquis par nos propres moyens et qui est disponible à 259 euros chez Free Mobile :

 


La fiche technique


-  Processeur : octa-core jusqu’à 1,6 GHz (chipset Exynos 7885)

-   Mémoire vive : 3 Go


-   Écran : dalle LCD 5 pouces offrant une définition 1 280 x 720 pixels

-   Audio : rendu mono avec le haut-parleur dans la tranche droite

-   Stockage : 32 Go (extensible par MicroSD)


-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B3/B5/B7/B9/B20/B28

-   Deux logements SIM accessibles après avoir retiré le capot arrière


-   Capteur photo à l’arrière : 16 Mégapixels

-   Capteur photo à l’avant : 5 Mégapixels


-   Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche supérieure)

-   Connectique de charge : port USB-C (tranche inférieure)

-   Connectivité Bluetooth : version 5.0

-   Support NFC : oui


-   Batterie : 2 800 mAh (amovible et facilement accessible) rechargeable en filaire avec le bloc 15 Watts fourni


-   Système d’exploitation : Android 9.0 Pie


  Solutions de déverrouillage avancées : aucune


 

 

Un smartphone avec un design à l’ancienne et un format compact

 

Le déballage du Galaxy Xcover 4S nous fait faire un sacré bond dans le temps. Il nous ramène à l’époque des larges bordures et des boutons Android physiques, mais également au temps où les batteries étaient facilement accessibles et amovibles. Il suffit en effet de retirer le capot arrière.

En main, le Galaxy Xcover 4S nous offre une sensation presque oubliée à l’heure des diagonales toujours plus grandes, celle d’un smartphone qui tient bien en main, car pas trop grand. Les tranches et le dos texturés participent également à cette préhension agréable.

 

Un écran d’un autre temps et un son sans plus

Parlons maintenant de l’écran. Il est clairement d’un autre temps, avec sa diagonale de 5 pouces et sa définition HD. Maintenant, il n’est pas désagréable à utiliser, en surf comme en jeu, de jour comme de nuit. Un peu plus de luminosité n’aurait toutefois pas été de refus.

Côté son, le haut-parleur logé dans la tranche droite assure le minimum syndical. On aura vite fait de le remplacer par une enceinte externe ou par des écouteurs. 

Toujours à propos de l’audio, le mini-jack répond présent.

 

Une partie photo sans prétention

 

D’après les quelques photos que nous avons pu prendre, le Galaxy Xcover 4S assurera le minimum syndical. N’attendez pas des clichés hauts en couleur et bien définis. Oubliez aussi les clichés de nuit. Le Galaxy Xcover 4S se sent vite perdu dès qu’il y a plusieurs sources de lumière. Bref, de l’appoint et rien de plus.

Ci-dessous, une photo de jour, puis sa version grand-angle :

D’autres photos de jour :

Une photo de vitrine, en intérieur :

Un seflie en extérieur :

Deux photos de nuit :

 

 

Des débits corrects en 4G, mais pas exceptionnels

 

Nous avons testé le Galaxy Xcover 4S sur le réseau 4G de Free Mobile. 

Voici quelques exemples de débits en extérieur :

 

Puis des exemples de débits en intérieur :

 

Notez que le Galaxy Xcover 4S supporte la 4G 700 MHz (B28).

 

Un smartphone qui se montre joueur

 

Le Galaxy Xcover 4S n’a pas spécialement une vocation gamer. Nous avons été surpris de le voir faire tourner tranquillement Asphalt 9, et même Call of Duty où nous avons fait un top 1. Et sans grosse surchauffe qui plus est.

Un passage dans Disk Speed nous ramène toutefois à la réalité d’un smartphone de milieu de gamme, avec des pointes à 208 Mo/s en lecture et 85 Mo/s en écriture pour la mémoire interne.

 

Une charge qui ne s’éternise pas

 

D’après nos tests, et à moins d’abuser sur le jeu, le Galaxy Xcover 4S assurera sans problème la journée d’utilisation.

 

Ci-dessous, deux exemples d’utilisation :

 

(1er cas) Départ à 10h00 avec 100 % et arrivée le lendemain à 8h22 avec 34 % :

-  15 minutes de jeu avec le haut-parleur

-  10 minutes de streaming audio avec le haut-parleur

-  10 minutes de YouTube avec le haut-parleur

-  10 minutes de navigation GPS

-  Consultation et alertes Twitter

-  Surf sur Internet

-  Une journée à prendre des photos régulièrement

-  Mises à jour des applications

-  Deux gros téléchargements

-  Une mise à jour de sécurité avec les patchs d’octobre 2019

-  Manipulations + captures d’écran

-  Tests de débits

 

(2e cas) Départ à 18h00 avec 100 % et arrivée le lendemain à 13h54 avec 16 % :

-  2 heures et 25 minutes de streaming audio avec les écouteurs

-  35 minutes de jeu avec les écouteurs

-  20 minutes de YouTube avec les écouteurs

-  Consultation et alertes Twitter

-  Surf sur Internet

-  Quelques photos

-  Benchmarks

-  Tests de débits

 

Sans être très rapide, la recharge ne prend pas des lustres. Cela s’explique par la présence d’un chargeur 15 Watts, mais aussi par la capacité moyenne de la batterie.

 

Ci-dessous, un suivi de charge :

-  13h54 : 16 %

-  14h01 : 25 %

-  14h26 : 59 %

-  14h39 : 76 %

-  14h47 : 84 %

-  15h04 : 92 %

-  15h19 : 100 %

 

 

Android 9.0 aux commandes

 

Le logiciel du Galaxy Xcover 4S repose sur Android 9.0 Pie.

 

 

Il propose quelques fonctions pratiques comme le mode à une main, le mode nuit ou encore la prise en compte mouvements et gestes pour, par exemple, couper la sonnerie d’un appel entrant en retournant le smartphone.

 

 

Il y a aussi ce bouton physique de couleur orange sur la tranche gauche. Par défaut, un appui allume la lampe-torche et un double appui ouvre l’application photo. Les actions déclenchées sont personnalisables depuis les paramètres. Pratique.

Du côté des applications préinstallées dans le cadre des partenariats commerciaux, on ne peut pas désinstaller OneDrive et Facebook, mais on peut supprimer Linkedin.

 

Enfin, côté sécurité, une mise à jour nous a permis de passer des patchs de mai 2019 à ceux d’octobre 2019, soit les derniers. Oubliez par contre la reconnaissance faciale ou le lecteur d’empreintes digitales. Ils ne font pas partie de l’équation.

 

 


VERDICT

Le Samsung Galaxy Xcover 4S se présente comme un smartphone pensé pour les professionnels ou ceux ayant deux mains gauches, avec sa finition robuste et étanche pour un usage en extérieur, son format compact et sa coque texturée assurant une bonne prise en main, son bouton physique pour allumer la lampe-torche ou prendre une photo, ses boutons Android physiques plus pratiques lorsqu’on a les doigts sales ou mouillés. Mais il pourra également servir en dehors du boulot avec ses performances suffisantes pour s’autoriser un peu de jeu. Il a également comme chose appréciable une charge qui ne prend pas trop de temps. Seul véritable regret : sa partie photo un peu en retrait. Le Galaxy Xcover 4S aurait mérité un peu mieux de ce côté-là. Il faut également composer avec son design d’un autre temps.