L’Union européenne favorable à faire payer Netflix, YouTube et consorts pour utiliser les réseaux des opérateurs

L’Union européenne favorable à faire payer Netflix, YouTube et consorts pour utiliser les réseaux des opérateurs

Après des mois de lobbying intense de la part des opérateurs, la commissaire Margrethe Vestager a déclarée être favorable à l’idée de forcer les géants de la tech à contribuer aux coûts des réseaux télécoms.

S’ils utilisent grandement les capacités des réseaux, les géants du net devront-ils payer ? Si la question n’est pas encore tranchée à l’échelle européenne, Magrethe Vestager, commissaire à la concurrence a déclaré qu’il s’agissait d’un sujet réclamant beaucoup d’attention : “la contribution équitable aux réseaux de télécommunications”.

L’idée étant qu’une grande partie du trafic soit généré par les plateformes américaines comme Netflix, Google, YouTube ou Facebook, sans pour autant payer pour que les réseaux soutiennent cette activité. « Nous sommes en train de comprendre en profondeur comment cela pourrait être activé », a précisé Vestager.

Une réaction à l’étude d’Axon, qui montre que durant l’année dernière, 56% de l’ensemble du trafic mondial a été concentré par Meta (Facebook), Alphabet (Google), Apple, Amazon, Microsoft et Netflix. L’utilisation de ces infrastructures représente un coût de près de 28 milliards d’euros par an pour les opérateurs. Une étude qui a été commandée par une alliance d’opérateurs européens, comprenant notamment Altice (SFR), Orange ou encore Deutsche Telekom, depuis longtemps investis dans une volonté de faire participer les GAFAM à la construction et l’entretien des réseaux qu’ils utilisent.

La Fédération Française des télécoms avait d’ailleurs fait de cette mesure l‘une des 15 propositions révélées pour le prochain président de la République en février 2022.

Source : 01Net