Deux très gros sites de téléchargement illégal français annoncent leur fermeture

Deux très gros sites de téléchargement illégal français annoncent leur fermeture

Avec 31 millions de visites mensuelles, principalement en provenance de pays francophones, Tirexo et Zone-Telechargement ont fermé. 

Comme l’indique L’Alliance pour la créativité et le divertissement, ces deux sites majeurs de téléchargement illégal ne sont plus accessibles. Les pirates basés principalement en Afrique du Nord (Maroc et Tunisie) ont été appréhendés par l’Alliance mais cette dernière estime que le dossier n’est pas totalement clos. En effet, des négociations sont toujours en cours avec les opérateurs afin de trouver une solution satisfaisante. Cependant, les administrateurs des sites ont indiqué avoir pris les devants et anticipé l’intervention des autorités en rendant inactif les sites concernés.

“Cette action coercitive réussie contre les pirates en Afrique du Nord démontre la capacité d’ACE à utiliser tous les outils nécessaires pour protéger l’écosystème créatif et notre engagement à réduire le piratage dans toute la région”, a déclaré Jan van Voorn, vice-président exécutif et chef de la protection mondiale du contenu pour l’Association du cinéma.

Tirexo représentait le deuxième service contrefaisant le plus visité en France et le premier service de streaming illégal en France. En mars 2022, Tirexo a attiré 18,87 millions de visites selon SimilarWeb. Le service offrait un accès à 131 000 titres de films et 34 000 épisodes de séries télévisées. Pour sa part, Zone-Telechargement était le troisième service contrefaisant le plus visité en France et était un site de téléchargement, de liaison et de streaming. En mars 2022, il a attiré 11,36 millions de visites selon SimilarWeb. Le service offrait un accès à 46 000 titres de films et 11 500 épisodes de séries télévisées. On notera que l’ensemble des membres de l’Alliance sont touchés par ces sites pirates. Cependant, les administrateurs ont indiqués

L’ACE précise que d’autres pirates ont été identifié en Afrique du nord et que cette dernière prépare de futures actions afin d’en venir à bout.

 

Source : ACE