Orange et d’autres grands opérateurs européens militent pour une participation financière des géants du net dans le déploiement de leurs réseaux

Orange et d’autres grands opérateurs européens militent pour une participation financière des géants du net dans le déploiement de leurs réseaux

Face au trafic important généré par les grands groupes technologiques américains sur leurs réseaux, 13 opérateurs européens s’unissent. 

A l’heure où de grands groupes télécoms prônent une concentration dans l’UE dans l’optique de créer des champions d’envergure pour plus d’innovation et de compétitivité face au morcellement actuel, treize d’entre eux demandent aujourd’hui à ce que les géants du net américains participent de “manière équitable”, aux coûts de développement des réseaux 5G et fibre ou encore câblés. “Une partie importante et croissance du trafic est générée et monétisée par les grandes plateformes technologiques, mais cela requiert un investissement continu et intensif dans les réseaux ainsi qu’une planification par le secteur des télécommunications”, ont fait savoir dans un communiqué commun, les PDG de Deutsche Telekom, Vodafone, Orange mais aussi de Telefonica, KPN, BT Group, Telekom Austria, Proximus, Telenor, Altice Portugal, Telia Company et Swisscom. Si aucun mastodonte américain n’est cité, révèle Reuters, Netflix, Youtube ou encore Facebook semblent notamment visés. En 2020, pas moins de 52,5 milliards d’euros ont été investis par les groupes télécoms en Europe, un record.

Source : Reuters