ADSL : Orange accusé d’abandonner certains logements, un arbitrage du gouvernement demandé

ADSL : Orange accusé d’abandonner certains logements, un arbitrage du gouvernement demandé

Orange ne raccorde plus les logements neufs au réseau cuivre dans la Manche, le département et le syndicat en charge du déploiement de la fibre montent au créneau.

Un “vide juridique” que le RIP Manche Numérique et le département veulent voir comblé. En début du mois d’avril, le président du Conseil départemental de la Manche exprimait ses regrets face à la stratégie d’Orange de ne as raccorder les nouveaux logements en cuivre, alors que certaines des habitations ne sont pas encore desservies par la fibre optique.

L’opérateur historique n’est plus désigné comme en charge du service universel depuis novembre 2020 et malgré ses engagement de maintenir des offres commerciales ADSL, il n’a plus d’obligation” de déployer son réseau cuivre à partir du moment où des solutions alternatives existent. C’est notamment le cas pour les zones où la fibre optique est en cours de déploiement.

Puisque la fin du réseau cuivre est programmée pour 2030, certains logements nouveaux ne seront donc pas desservis en connexion internet tant que la fibre optique ne sera pas installée, où que les habitants optent pour une solution alternative.

« Depuis 2 ans, l’Arcep a fixé une obligation de complétude, c’est-à-dire de prendre en charge les nouveaux logements dans le cadre du déploiement de la fibre» explique Orange, renvoyant l’obligation de connecter les logements directement à Manche Numérique. A partir du moment où un point de mutualisation fibre est déclaré sur le territoire, Orange ne propose ainsi plus de raccordement cuivre.

Pour le RIP en charge du déploiement dans cette zone, il est cependant nécessaire que le gouvernement arbitre cette question. En attendant, une nouvelle rencontre entre Manche Numérique et Orange est prévue.

Source : La Presse de la Manche