Clin d’oeil : des centaines de mètres de câbles volés à Orange, des abonnés impactés et des milliers de soudures pour tout réparer

Clin d’oeil : des centaines de mètres de câbles volés à Orange, des abonnés impactés et des milliers de soudures pour tout réparer

Depuis le début du mois de mars, plusieurs communes se retrouvent privées d’internet. La cause : des voleurs s’attaquant au réseau ADSL.

Le vol de cuivre a des répercutions bien réelles pour les abonnés, dans le Nord, certains habitants en font l’amère expérience. En mars dernier, les communes de Hélesmes et Wallers, aux alentours de Valenciennes dans les Haut-de-France ont été touchées par des vols de câbles les privant de connexion. Dans le même secteur, des évènements similaires se sont ensuite produits dans les communes de Rouvignies et Hérin.

La technique est assez bien rodée avec une manipulation ne durant pas plus d’une trentaine de minutes, explique Gauthier Bezeau, chargé de communication d’Orange : “ce sont des câbles d’ADSL sous-terrains auxquels on accède par de petites trappes. Ils retirent ces plaques pour accéder au réseau“, puis arrachent les câbles, emportant parfois avec eux d’autres éléments comme un panneau d’entrée. Orange indique d’ailleurs que si vous observez des manipulations sur le réseau de nuit, il faut regarder attentivement la camionnette garée : “S’il n’y a pas de logo d’entreprise dessus, c’est qu’il ne s’agit pas d’un chantier nocturne, mais de vols ! “.  Il convient alors d’alerter les autorités.

C’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé dans le nuit de jeudi à vendredi dernier, où après minuit, des policiers sont informés d’un vol. La brigade anticriminalité se rend alors sur place et repère une camionnette et des câbles s’en échappant sur des centaines de mètres. Les policiers ont alors interpellé l’homme en train de rejoindre son siège de conducteur.

Des conséquences lourdes

Plusieurs opérations du genre ont privés les habitants de ces communes de connexion à internet. Orange, qui dépose plainte dans chacun des cas, explique qu’il s’agit d’une “double peine, à la fois pour les clients et pour nous. Cela mobilise des moyens humains et financiers.“A chaque évènement des derniers mois dans la région, ce sont environ 400 habitants qui se sont retrouvés sans ADSL et suite à l’action s’étant déroulée la semaine dernière, 220 abonnés ont été déconnectés.

Orange explique que des solutions existent : « parfois, on peut basculer les clients sur un autre câble. C’est ce qui s’était produit lors des précédents vols », mais cette fois ce n’est pas possible. Il faudra donc acheminer et installer un nouveau câble et “faire plusieurs milliers de soudures. Chaque client, c’est deux fils de cuivre à ressouder” développe l’opérateur historique. Des réparations qui doivent durer au moins jusqu’au 14 avril. En attendant, les abonnés touchés sont invités à se tourner vers leur fournisseur d’accès habituel, qui peut parfois proposer des solutions alternatives pour répondre à leur manque de connectivité forcé, tant via des clefs 3G/4G qu’avec une hausse de data de leur forfait mobile pour effectuer un partage de connexion.