Free pourrait lancer sa nouvelle Freebox en novembre, suivi par Bouygues en 2020

Free pourrait lancer sa nouvelle Freebox en novembre, suivi par Bouygues en 2020

Après avoir lancé en décembre 2018 sa Freebox Delta et One, suivi l’été dernier par la SFR Box 8 de l’opérateur au carré rouge et la semaine dernière de la Livebox 5 d’Orange, Free se prépare à canarder une nouvelle génération de Freebox. Son arrivée pourrait intervenir en novembre.

Xavier Niel l’a laissé entendre lors du Capital Markets Day de l’opérateur en mai dernier, une nouvelle Freebox va êre lancée : “L’objectif à présent est de retrouver un centre de gamme qui soit une offre accessible transparente qui fasse rêver, c’est ce sur quoi on travaille en reprenant nos valeurs historiques et de la même manière, être capable d’aller convaincre des abonnés tout en ayant une box qui ne coûte pas des fortunes à fabriquer”. Une nouvelle génération de Freebox bon marché armée pour séduire en masse le grand public dont la sortie était espérée d’ici la fin de l’année par le fondateur de Free lui-même en marge début septembre de la présentation des résultats semestriels d’Iliad. Selon les informations du Monde, le FAI pourrait ainsi lancer sa box dès le mois prochain, courant novembre. 

Au rang des rumeurs pour le moment, cette nouvelle Freebox tournerait sous Android TV, a fait savoir Android Rumors avant d’ajouter plus récemment que Free est pressé de sortir son nouveau bébé. Pour gagner du temps, l’opérateur aurait sous-traité la conception du décodeur TV. Free ne devrait pas intégrer un processeur Broadcom, trop onéreux, mais un Amlogic S905X2. Il s’agit du processeur milieu de gamme du fabricant, qui a été lancé il y a un peu moins d’un an et qui équipe d’autres Set Top Box. Cette nouvelle Freebox viendrait remplacer la Freebox Mini 4K lancée 2015.

A noter que Bouygues Telecom devrait lui également commercialiser une nouvelle box en 2020, précise le quotidien. Un benchmark a fait son apparition en janvier dernier confirmant un futur lancement. Visiblement il s’agirait d’un décodeur Android TV fabriqué par Technicolor, sous Android 9 Pie avec une compatibilité 4K HDR et le processeur Broadcom, un quad-core à 1,66 GHz.