Gros coup pour Arianespace avec la mise en orbites de nombreux satellites d’Amazon pour arroser le monde en très haut débit

Gros coup pour Arianespace avec la mise en orbites de nombreux satellites d’Amazon pour arroser le monde en très haut débit

Dans le cadre du projet Kuiper, Amazon s’est associé à trois sociétés spatiales commerciales pour envoyer en orbites 3 000 satellites.

Le projet Kuiper lancé en 2019 a pour but de couvrir en haut débit rapide les clients du monde entier. Concurrent direct de Starlink, le service satellitaire de Space X, on peut aisément penser qu’Amazon ne sollicitera donc pas les fusées d’Elon Musk. Dans ce sens, United Launch Alliance, Blue Origin et le français Arianespace rentre dans l’histoire du projet Kuiper. En effet, trois accords viennent d’être conclus ce mardi pour la mise en orbite de 3 000 satellites au total. La répartition veut que 38 lancements soit effectués sur la fusée Vulcan Centaur de United Launch Alliance, 12 lancements sur New Glenn de Blue Origin et 18 lancements sur Ariane 6 d’Arianespace. A noter qu’une option pour 15 lancements supplémentaires a été posée pour Blue Origin.

“Ce contrat, le plus important que nous ayons jamais signé, est un grand moment dans l’histoire d’Arianespace. Nous sommes honorés d’avoir un rôle important à jouer dans le déploiement du projet Kuiper d’Amazon, qui vise à connecter des dizaines de millions de personnes à internet “ a expliqué Stéphane Israël, le PDG d’Arianespace. A noter que pour le moment rien n’indique que le projet Kuiper aura des infrastructures en France.

Le PDG d’Arianespace a tout de même ajouté : “le fait qu’Amazon ait choisi Ariane 6 pour ce projet est un motif de grande fierté pour nous, et un grand vote de confiance pour notre nouveau lanceur. Ce jour marque un succès décisif pour le programme Ariane 6 et toute sa chaîne de valeur en Europe”.  Chaque Ariane 6 emportera dans l’espace entre 35 et 40 satellites du projet Kuiper.

 

Source : ZDNet