Free dévoile les résultats concluants de la première promo de son université

Free dévoile les résultats concluants de la première promo de son université

L’opérateur de Xavier Niel avait lancé ce nouveau centre de formation début 2021 et les premiers résultats viennent de tomber.

Un an après, quel avenir pour la promo “Pop One” ? Le projet d’une université dédiée à la formation des futurs talents de Free vient de porter ses premiers fruits. Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad, annonce ainsi que les premiers alternants accueillis en 2021 ont désormais fini leur cursus.

Ainsi, dans cette première promotion, 60% ont signé chez l’opérateur pour divers postes tandis que le reste se tourne vers une formation pour accéder à un niveau Bac+2. Le projet de création d’une université remontait à loin pour Free. En 2019 déjà, les prémices du lancement d’une formation diplômante. Un projet qui répondait notamment à une tendance claire : 23% des recrutements ont concerné les jeunes de moins de 25 ans.

L’opérateur a également annoncé, lors de la présentation de ses résultats annuels, qu’il souhaitait grossir ses rangs, après avoir obtenu la place de deuxième employeur du secteur des télécoms en France devant Bouygues et SFR avec 15 000 collaborateurs. L’objectif fixé : plus de 1000 recrutements nets en 2022, notamment pour renforcer ses équipes dans le cloud, celles chargées du déploiement réseau et enfin au niveau commercial, dans les boutiques.