Bouygues Telecom réplique à Free Mobile avec une nouvelle offre de financement de smartphones

Bouygues Telecom réplique à Free Mobile avec une nouvelle offre de financement de smartphones

L’opérateur propose désormais à ceux voulant se procurer un smartphone de choisir leurs mensualités, la durée de remboursement ou encore le montant de l’apport.

Une tentative de concurrencer la solution Free Flex. Bouygues Telecom a levé le voile hier sur une nouvelle manière d’acheter un smartphone avec “plus de flexibilité, plus de fluidité, plus de simplicité“. L’opérateur s’est en effet associé à Younited, leader du crédit instantané et ex-partenaire de Free pour son player Devialet, pour proposer “Financement smartphone”. Concrètement, il s’agit d’une offre de crédit simple pour l’achat d’un mobile neuf ou reconditionné, accessible avec les forfaits Sensation (90Go et plus) combinés à l’achat d’un smartphone. Pour son lancement, ce crédit est proposé à taux 0%.

Comment ça marche ?

L’abonné optant pour cette solution peut ainsi choisir le montant de ses mensualités ainsi que la durée de remboursement (12, 24 ou 36 mois), mais aussi le montant de son apport (à partir de 1€). Il peut également choisir à tout moment du remboursement anticipé de son achat, sans frais supplémentaires. Le crédit pour sa part est affecté dès l’achat du smartphone et prendra fin une fois le remboursement total effectué, rendant le client propriétaire de son smartphone. “Le taux est fixe pendant toute la durée du crédit et aucun frais supplémentaire (frais de dossier…) n’est ajouté“, précise l’opérateur. Cette solution est disponible dans l’ensemble des boutiques de l’opérateur et peut être gérée depuis un mobile ou une tablette.

Quelles différences avec Free Flex ?

Financement Smartphone se présentant comme une offre “flexible” et “innovante”, difficile de ne pas y voir une tentative de répondre à la solution innovante de paiement lancée par Free Mobile en juillet 2021. Il existe cependant plusieurs point de divergence entre cette solution et Free Flex.

Tout d’abord, il s’agit d’une offre d’achat uniquement, ne proposant pas une location avec option d’achat comme le fait Free Mobile. Une fois la procédure enclenchée et le délai de rétractation légal dépassé, il faudra aller jusqu’au bout des mensualités ou rembourser son crédit pour se libérer de ses obligations. A la différence de Free Flex, cette offre est uniquement valable avec un forfait avec engagement de 24 mois (forfait sensation) et ne peut donc pas être quittée à tout moment en rendant son smartphone. D’autant plus qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, aucune possibilité d’y souscrire ne figure sur le site web de l’opérateur, il faudra vous rendre physiquement chez Bouygues Telecom pour en profiter.

A noter également : cette offre passe par un intermédiaire, Younited, pour gérer le crédit. On peut également la considérer comme une solution plus modulable puisqu’elle permet de choisir plus précisément la durée sur laquelle le paiement du smartphone est échelonné, entre autres, ce qui n’est pas le cas chez Free Mobile où l’apport et les mensualités sont définis par l’opérateur.