Univers Freebox a testé le smartphone Galaxy Note10+ disponible chez Free Mobile, une belle vitrine technologique

Univers Freebox a testé le smartphone Galaxy Note10+ disponible chez Free Mobile, une belle vitrine technologique

Univers Freebox vous propose aujourd’hui le test du smartphone Samsung Galaxy Note10+ disponible dans la boutique en ligne de Free Mobile.

Avant de passer à ce test réalisé à partir d’un smartphone prêté par la marque, voici un rappel des principales caractéristiques du Galaxy Note10+ que nous avons eu dans sa version 12 + 256 Go, disponible à 1 109 euros chez Free Mobile.

 


La fiche technique


-    Processeur : octa-core jusqu’à 2,7 GHz (chipset Exynos 9825)

-   Mémoire vive : 12 Go


-   Écran : dalle AMOLED 6,8 pouces offrant une définition 3 040 x 1 440 pixels

-   Audio  : rendu stéréo

-   Stockage : 256 ou 512 Go (extensible par MicroSD)


-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B12/
                  B13/B17/B18/B19/B20/B25/B26/B28/B32/B66

-   Gestion dual-SIM  : oui, grâce à un emplacement Nano-SIM
                   et un emplacement hybride Nano-SIM/MicroSD


-   Capteurs photo au dos : 12 + 12 + 16 + 0,3 Mégapixel
                       (principal + zoom optique 2x + ultra grand-angle + TOF)

-   Capteur photo à l’avant : 10 Mégapixels (dans un poinçon)


-   Prise casque 3,5 millimètres  : non (il faut passer par le port USB-C)

-   Connectique de charge  : port USB-C (tranche inférieure)

-   Connectivité Bluetooth : version 5.0

-   Support NFC : oui


-   Batterie  : 4 300 mah (non amovible) rechargeable en filaire avec le bloc 25 Watts fourni
           ou en sans-fil (chargeurs Qi) ; possibilité de charge sans-fil inversée


-   Système d’exploitation : Android Pie avec l’interface One UI


-    Solutions de déverrouillage  : lecteur d’empreintes sous l’écran ou reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal


 

Un smartphone magnifique

 

“Magnifique”, c’est en effet le premier adjectif venu à l’esprit lors de la sortie de la boîte. L’écran aux bordures ultra fines ou débordant sur les tranches font leur petit effet. Tout comme l’extrême finesse et le dos reflétant différentes couleurs. Comme d’habitude avec les finitions brillantes, gare aux traces de doigts. Les maniaques, vous voilà prévenus.

Le design fin et tout en rondeur se traduit également par une prise en main excellente. Le bloc photo arrière dépasse un peu, mais pas au point de déranger un gaucher ou de faire beaucoup basculer le smartphone posé sur le dos.

 

Un bel écran, mais un son qui manque un peu de basses

 

L’écran fait partie des points forts du Galaxy Note10+. Grand, lumineux et bien défini, il offre une excellente expérience en multimédia. On a vraiment plaisir à l’utiliser. Le poinçon ? Tellement petit qu’il se fait rapidement oublier. Notez qu’il sera possible de régler le ton (vif ou naturel) et la définition d’affichage (HD+, FHD+ et WQHD+) depuis les paramètres.

 

Le constat côté son est plutôt en demi-teinte. Le rendu est stéréo et propre. Dommage que les basses soient en retrait. Le rendu perd un peu relief.

Toujours en parlant du son, pas de sortie 3,5 millimètres. Il faudra passer par le Bluetooth ou l’USB-C pour l’utilisation d’écouteurs. Ceux fournis dans la boîte et signés AKG sont d’ailleurs de très bonne facture. Ils profitent d’un câble tressé et s’en sortent vraiment bien pour la restitution des sons graves.

 

La photo, c’est son dada

 

Parlons maintenant de la photo, qui fait comme l’écran partie des points forts de ce Galaxy Note10+. En plus d’être polyvalent, le fleuron de Samsung propose de très bons clichés, de jour comme de nuit, grâce à un mode nuit dédié. Les amateurs de selfies y trouveront également leur compte.

Ci-dessous, une photo, avec le zoom intermédiaire puis le zoom à fond, avec des protagonistes qui ne tiennent pas vraiment en place ; pas de miracle, mais le Galaxy Note10+ peut s’en sortir à condition de ne pas abuser du zoom :

Une photo de jour, puis sa version ultra grand-angle :

D’autres photos de jour :

Une photo en mode portrait en intérieur avec un sujet qui bouge un peu :

Une photo de jour et sa version corrigée par le mode nuit :

Un selfie en extérieur :

 

La 4G à toute vitesse

 

Nous avons effectué de tests avec la 4G de Free Mobile. Les téléchargements ne traînent pas en longueur. Nous avions assez souvent 50 Mbit/s en réception en intérieur. Nous franchissions régulièrement les 100 Mbit/s en extérieur.

Ci-dessous, un test depuis la salle de rédaction :

Et quelques tests réalisés en extérieur dans des zones plus ou moins bien couvertes :

 

 

Des performances au top, et sans chauffe désagréable

 

Que ce soit dans l’interface ou dans les gros jeux comme Call of Duty : Mobile, PUBG Mobile ou Asphalt 9, aucun ralentissement. Tout va vite. Concernant la chauffe, elle est effectivement perceptible dans la moitié supérieure à l’arrière, mais sans jamais être dérangeante.

Nous avons passé le Galaxy Note10+ dans les outils AnTuTu et Disk Speed. Le smartphone haut de gamme de Samsung se retrouve bien positionné dans le classement AnTuTu. Disk Speed indique de son côté à 1 Go/s en lecture et près de 500 Mo/s (485 pour être précis) pour la mémoire interne.

 

 

Une autonomie confortable et une charge très très rapide

 

La batterie 4 300 mAh permettra sans problème de tenir la journée dans le cas d’un usage pas trop poussé. Ci-dessous, deux exemples d’utilisation :

 

(1er cas) Départ de 13h38 avec 100 % et arrivée le lendemain à 8h55 avec 34 % :

-  20 minutes de streaming audio avec le haut-parleur

-  30 minutes de YouTube avec le haut-parleur

-  1 heure et de 35 minutes de jeu avec le haut-parleur

-  Tests de débits

-  Quelques photos

-  Consultation et alertes Twitter

-  Surf sur Internet

-  Quelques SMS

 

(2e cas) Départ de 21h10 avec 100 % et arrivée le lendemain à 21h40 avec 30 %

-  2 heures et de 30 minutes de streaming audio avec les écouteurs

-  35 minutes de YouTube avec le haut-parleur

-  30 minutes de YouTube avec les écouteurs

-  5 minutes de jeu avec le haut-parleur

-  Manipulations et captures

-  Benchmarks

-  Tests de débits

-  Quelques photos

-  Consultation et alertes Twitter

-  Surf sur Internet

-  Mises à jour des applications

-  Deux gros téléchargements 

Parlons maintenant de la charge avec une petite anecdote. Nous avions branché le Galaxy Note10+ alors qu’il lui restait 11 % de batterie. Une urgence survenue à ce moment-là a monopolisé notre attention pendant un peu plus d’une heure. Le temps de revenir, le plein était fait. Oui, ça va vite. Très vite. D’ailleurs, voici deux exemples de suivi de charge avec le bloc 25 Watts fourni :

 

(1er cas) :

-  21h41 : 30 %

-  24h45 : 41 %

-  21h51 : 51 %

-  21h56 : 61 %

-  21h01 : 71 %

-  22h06 : 79 %

-  22h11 : 85 %

-  22h21 : 91 %

-  22h31 : 96 %

-  22h40 : 100 %

 

(2e cas) : 

-  12h38 : 20 %

-  12h49 : 43 %

-  13h03 : 70 %

-  13h22 : 92 %

-  13h38 : 100 %

Dans le second cas, la charge était promise en 1 heure et 1 minute. L’estimation s’est ainsi révélée très précise.

Enfin, le Galaxy Note10+ propose de la charge sans-fil et de la charge sans-fil inversée. En plus de pouvoir faire le plein sur le player de Freebox Delta, il a pu dépanner un Galaxy S9 à court de batterie.

 

Android avec l’interface One UI

 

Le Galaxy Note10+ s’accompagne du système Android 9 Pie coiffé de l’interface One UI.

 

 

Claire et complète, elle propose quelques fonctionnalités bienvenues comme le mode nuit, le volet latéral donnant accès aux applications favorites et le mode d’emploi intégré.

 

Les parents apprécieront peut-être aussi l’Espace Enfants qui donne accès à des applications et contenus pensés pour les plus jeunes. À condition évidemment d’être prêt à mettre son cher smartphone entre de mains pas toujours adroites.

 

Du côté des applications préinstallées dans le cadre de partenariats, certaines peuvent être supprimées comme Spotify, Outlook ou Linkedin. Avec d’autres comme Netflix ou Facebook, on pourra seulement retirer le raccourci.

 

Difficile de faire l’impasse sur le stylet S Pen, même quand on n’en a pas forcément l’utilité. C’est un attribut de la série Galaxy Note et il peut se montrer très pratique. Le S Pen peut servir à la prise de note manuscrite ou à la retouche des photos. Ceux ayant de gros doigts pourront l’apprécier pour la navigation dans l’interface ou l’écriture d’un message.

Mais avec sa connectivité Bluetooth, le stylet S Pen permet d’autres choses. Nous avons ainsi pu piloter la lecture vidéo dans YouTube (navigation dans une liste de vidéos et réglage du son) avec une diffusion sur le téléviseur via la Freebox mini 4K. Le stylet devient alors une télécommande Bluetooth. Pratique. Nous pouvions aussi naviguer dans les modes de l’application Photo, basculer entre les capteurs avant et arrière et déclencher la capture. Le tout à distance.

Concernant enfin la sécurité, nous avions les patchs du mois de septembre 2019. Quant aux solutions de sécurisation, à savoir le lecteur d’empreintes digitales ou la reconnaissance faciale avec le capteur photo avant, elles sont très rapides et efficaces.

VERDICT : difficile de ne pas tomber sous le charme du Galaxy Note10+ qui profite d’une finition magnifique (ou bling-bling, c’est selon), alliant finesse, courbes et matériaux qualitatifs. Les technophiles y trouveront aussi leur compte du côté de la fiche technique particulièrement aguicheuse : hautes performances, écran géant et lumineux, excellentes photos, débits très confortables en 4G et charge très rapide. Seul le son peut décevoir. Clair, puissant et stéréo, il manque en effet un peu de relief. Un détail, mais un aspect sur lequel on ne peut pas faire l’impasse avec un smartphone vendu plus de 1 000 euros.