Une enquête ouverte pour la filière fibre de SFR, un maire réclame le traçage des sous-traitants

Une enquête ouverte pour la filière fibre de SFR, un maire réclame le traçage des sous-traitants

Après une longue période de mécontentement, les élus de deux communes des Yvelines saisissent l’Arcep pour se pencher sur le cas d’XP-Fibre.

Dégradations des armoires, des coupures intempestives et autant de problèmes qui énervent les administrés. Deux élus, respectivement maires d’Achères et Carrières-sous-Poissy ont décidé de prendre le problème à bras le corps en avertissant l’Arcep, désirant qu’elle s’intéresse à leurs cas.

La société XP Fibre, filiale de SFR en charge de la fibre optique, est remise en cause. Marc Honoré, maire d’Achères, explique qu’elle “satisfait pas depuis plusieurs mois à ses obligations de fourniture d’un accès aux lignes à très haut débit en fibre optique“. Ce n’est pas la première fois que la commune échange avec XP Fibre, avec une réunion organisée en décembre.

La mairie avait même mis en place une adresse mail dédiée pour faire remonter les plaintes des administrés. « Il s’avère qu’environ 40 % des signalements ont connu des suites favorables en termes de résolution, note l’édile. Ce qui laisse malgré tout de nombreux dossiers en suspens, sans compter les nouvelles requêtes récurrentes d’abonnés excédés par ce qui ressemble à un statu quo inacceptable. »

Du côté de Carrières-sous-Poissy, la situation est également compliquée et le maire demande même à ce que les interventions soient surveillées. “Nous demandons notamment un déploiement, à Carrières-sous-Poissy, du dispositif expérimental de traçage des interventions des sous-traitants […] et la généralisation de la mise en place des cartes NFC qui remplacent les clés traditionnelles et permettent de mieux sécuriser les armoires” explique la ville sur Facebook.

Source : La Gazette des Yvelines