Visé par un concurrent italien, Iliad prouve qu’il ne trompe pas les consommateurs

Visé par un concurrent italien, Iliad prouve qu’il ne trompe pas les consommateurs

Après avoir été épinglé par l’autorité régulant la publicité en Italie, l’opérateur arrive finalement à lui faire comprendre que son slogan pour l’IliadBox n’induisaient pas les Italiens en erreur.

Une petite victoire et une preuve de bonne foi. Iliad avait été critiqué par son concurrent Windtre concernant son tout premier spot vidéo faisant la promotion de l’IliadBox, sa nouvelle offre fixe.  L’IAP (Institut d’Autodiscipline Publicitaire)  avait alors en premier lieu épinglé l’opérateur, ordonnant la fin de diffusion de la pub et ce dernier s’était alors déclaré prêt à répondre une fois tous les éléments en mains.

Après s’être concerté avec l’autorité, Iliad a finalement pu convaincre que son slogan “Iliadbox est née, la fibre légère et ronde avec des débits allant jusqu’à 5 Gigabits par seconde au total. Pour les utilisateurs mobiles Iliad, à 15,99 euros” n’induisait pas en erreur le consommateur.  Il reste cependant une zone d’ombre soulevée par l’IAP, notamment sur la question des débits allant jusqu’à 5 Gigabits par seconde “au total”. Comme pour la Freebox Pop en effet, le débit descendant proposé par Iliad est en effet de 5 Gb/s “à la source”, à l’exception de trois villes non compatibles, mais est distribué via différents ports allant uniquement jusqu’à 2.5 Gb/s.

Une nuance qu’il peut être difficile d’expliquer dans une vidéo courte, mais qu’Iliad met clairement en avant sur son site web et qui avait été expliquée par Benedetto Levi, PDG de l’opérateur lors de la conférence de lancement. D’après nos confrères d’UniversoFree, la promesse semble irréaliste notamment à l’autorité à l’aune de l’usage massif d’appareils en WiFi. Cependant, le débit “au total”, reste le bon, même s’il est partagé.