Orange promet de tenir ses engagements sur le déploiement de la fibre malgré certaines difficultés

Orange promet de tenir ses engagements sur le déploiement de la fibre malgré certaines difficultés

Orange l'assure, il tiendra ses engagements en matière de déploiement de la fibre optique notamment dans les zones moyennement denses, même s'il manque aujourd'hui de ressources.

A l'heure où la fibre se démocratise de plus en plus chez les français, les déploiements se poursuivent à un bon rythme et montent en puissance, c'est le constat de l'Arcep dans son dernier suivi du marché des services fixes à haut et très haut débit à fin juin 2019 : "Sur les quatre derniers trimestres, 3,79 millions de locaux supplémentaires ont été rendus raccordables au FttH, dont 1,13 million au T2 2019 soit environ 37 % de plus que sur la même période de l'année précédente". Une performance notable puisqu'il s'agit du meilleur trimestre enregistré jusqu'à présent. Au 30 juin 2019, 15,58 millions de locaux étaient éligibles aux offres FttH, soit une hausse de 32 % en un an. Cependant, le régulateur a appellé Orange et SFR à intensifier le rythme de ces déploiements en zone AMII où par exemple, 55 % des locaux des communes sur lesquelles Orange s'est engagé, ont été rendus raccordables. La crainte, que cet engagement portant sur au moins 92 % de locaux raccordables à fin 2020, ne soit pas tenu.

A l'occasion d'un point presse hier, la PDG d'Orange France, Fabienne Dulac a tenu à rassurer dans un premier temps : « Nous tiendrons nos engagements » a t-elle assuré sans ambages. Avant de mettre en exergue certaines difficultés rencontrées par l'opérateur dans le déploiement de la fibre. Selon Orange, «il manque encore 10% à 15% de techniciens et de ressources pour être à l'aise dans le déploiement de la fibre ». Et ce, malgré « les efforts faits pour anticiper les formations, l'alternance et la préparation de nos techniciens », rapporte La Tribune. De son côté, Marc Blanchet, directeur technique et du système d'information de l'opérateur historique estime que les sous-traitants d'Orange ont beaucoup de peine à recruter : «Il nous manque, par exemple, des ouvriers pour planter des poteaux. »

Enfin, Fabienne Dulac a confirmé que certains chantiers prennent du retard mais l'avance pris par d'autres, compense. En zones rurales, le déploiement de la fibre va selon elle plus vite que prévu et cela se confirme dans les chiffres. Sur les RIP par exemple, le rythme des déploiements des lignes FttH est en progression trimestre après trimestre, avec 323 000 locaux rendus éligibles lors du dernier exercice. Pour rappel, le Plan THD vise à apporter le très haut débit à tous les Français avec des débits supérieurs à 30 Mbit/s d'ici 2022.