Smartphones : Crosscall veut produire ses modèles robustes en France

Smartphones : Crosscall veut produire ses modèles robustes en France

Crosscall mise sur le made in France. La société a pour projet de produire ses smartphones dans l’Hexagone.

“Nous avions déjà projeté d’avoir une production plus proche de nos marchés. Le Covid a été un accélérateur”, explique David Eberlé, vice-président de Crosscall. Grâce à un plan en trois étapes, cette société française dont les smartphones robustes équipent notamment la gendarmerie et la police nationale, mais s’adressent aussi au grand public, entend produire en France à l’horizon 2025. Elle fait le pari de la réindustrialisation, avec le soutien du gouvernement.

Après un laboratoire dédié à la conception et aux tests de produits installé à Aixen-Provence, Crosscall va mettre sur pied une unité de reconditionnement pour les smartphones de sa propre marque. En apprenant à “mieux réparer”, “nous allons acquérir le savoir-faire industriel qui nous manque”, explique David Eberlé. La troisième étape sera le passage à la production. “L’usine est en cours de conception, dans un bâtiment existant que nous reprenons à notre compte”, annonce David Eberlé. Ce processus sous-entend l’acquisition de machines et le tissage d’un écosystème de sous-traitants. Des négociations sont ainsi en cours, notamment avec le fabricant franco-italien de puces électroniques STMicroelectronics. Mais il est aussi synonyme de recrutements. “Nous allons créer des emplois plus qualifiés”, fait savoir David Eberlé.

Source : Le Figaro