Free attaque Altice et lui réclame 216 millions d’euros

Free attaque Altice et lui réclame 216 millions d’euros

Selon l’opérateur de Xavier Niel, Numericable l’aurait empêché de s’emparer de Virgin Mobile en 2014.

A l’heure où le conflit persiste entre Free et la maison-mère de SFR autour de BFM TV, un autre combat se profile, entre vives tensions et flashback. D’après les informations de la Lettre A, l’opérateur de Xavier Niel vient de poursuivre Altice France devant le tribunal de commerce de Paris au sujet d’un vieux dossier, à savoir le rachat de Virgin Mobile en 2014. Si Numericable, juste avant sa fusion avec SFR, s’est emparé de l’opérateur virtuel appartenant alors à Omer Telecom Limited, Free aurait souhaité se porter acquéreur mais "les pratiques illégales" du groupe de Patrick Drahi l’en auraient empêché. Cinq ans plus tard, l’opérateur de Xavier Niel décide d’attaquer pour cette raison Altice France devant le tribunal de commerce de Paris et lui réclamerait 216 millions d’euros. En comparaison, le montant de la vente de Virgin Mobile à Numericable aurait avoisiné 325 millions d’euros.

Pour rappel, l’Autorité de la concurrence a sanctionné solidairement Altice en 2016, et ce à hauteur de 80 millions d’euros, pour avoir racheté avant autorisation, Virgin Mobile et SFR.