Le titre d’Iliad chute une nouvelle fois en Bourse

Le titre d’Iliad chute une nouvelle fois en Bourse

 

Après une première chute mardi de 6,3% à la suite de la publication des résultats semestriel d’Iliad, le titre du groupe de Xavier Niel a une nouvelle fois dégringolé hier.

Un retour à la croissance avec une hausse de 1,5% de son chiffre d’affaires mais une perte d’abonnés à la fois sur le mobile et le fixe malgré un carton plein sur le mobile, tel est le bilan d’Iliad au premier semestre. Mais pour les investisseurs, ce léger redressement ne suffit pas malgré les performances de sa filiale en Italie. Conséquence, le titre du groupe est directement sanctionné avec une seconde chute en deux jours de 5% à 84,3€. A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’action a repris près d’1% et se stabilise. En un peu plus d’un an, le titre a ainsi perdu la moitié de sa valeur.

Dans la foulée de la présentation des chiffres d’Iliad et de l’annonce de son partenariat d’envergure avec InfraVia, le Crédit Suisse a pour sa part réduit son objectif de cours de 110 à 105 euros, rapporte Boursier.com. Pour le groupe bancaire, "les principaux catalyseurs positifs à court terme seraient l’atteinte de l’objectif d’une trésorerie de plus de 800 millions d’euros en France et une allocation du spectre (5G) à faibles coûts", poursuit le site spécialisé. Le Crédit Suisse craint en revanche "une pression opérationnelle renouvelée" et des investissements plus conséquents que prévus en Italie.